En direct

Polyuréthane et isolation des bâtiments
Publi-rédactionnel

Polyuréthane et isolation des bâtiments

le 14/01/2019  |  Les vraies solutions sont chez KnaufChantiers

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Isolation des bâtiments
Les vraies solutions sont chez Knauf
Chantiers
Valider

Le polyuréthane, le « PU », reste un plastique méconnu, moins connu en tous les cas que le polyéthylène ou le caoutchouc. Knauf, producteur en France de panneaux de PU pour le bâtiment depuis 1991, nous livre quelques explications.

1° le PU nous accompagne au quotidien. Bracelets de montre, tubes, fibres plastiques, films minces ou adhésifs, mais aussi panneaux d’isolation, il est partout autour de nous. De fait, c’est une mousse qui peut être souple (exemple de votre matelas) ou rigide (les panneaux d’isolation de sols ou de toiture). Découvert en 1938 par Otto Bayer, ses premières applications n’apparaissent en France que dans les années 50.

2° le PU provient d’une réaction chimique, celle de deux monomères principalement issus de la pétrochimie, un polyol et un polyisocyanate. Les conditions de leur synthèse sont maîtrisées pour obtenir des matériaux denses ou alvéolaires. Ses performances mécaniques, un des points forts du PU, sont liées tant à ces matières premières qu’à la morphologie de la mousse, ouverte ou fermée. Ainsi, deux PU de même densité auront des résistances à la compression très différentes selon que leur mousse est ouverte ou fermée : un matelas sera moins résistant qu’un panneau d’isolation par exemple.

3° le PU est le plus performant des isolants traditionnels, ce qui lui a permis de pénétrer le marché du bâtiment sous différentes applications, aujourd’hui courantes : l’isolation des toitures-terrasses de nos immeubles d’habitation ou entrepôts industriels par exemple, est la plus développée. Il est aussi très présent au niveau des planchers, pour son caractère isolant à moindre épaisseur, mais aussi pour sa haute performance mécanique qui répond aux sollicitations exercées dans les chambres froides par exemple.

Force est de constater qu’il a toutes les qualités demandées à un isolant :

  • une résistance thermique des plus élevées pour une épaisseur réduite, et donc un gain de place ! ;
  • une forte résistance à la compression et donc une résistance mécanique hors pair ;
  • une légèreté pour un moindre poids sur les structures ;
  • une stabilité dimensionnelle ;
  • une compatibilité avec tous types de revêtement d’étanchéité (pour les toitures) et les bétons (pour les murs coulés en place).

Ainsi, les panneaux rigides en PU sont aujourd’hui une solution alternative pour l’isolation des murs par l’intérieur, mais aussi par l’extérieur, en plein développement.

Un plastique méconnu qui contribue à économiser l’énergie durablement. Qui dit mieux ?

Le polyuréthane, bon ou mauvais pour l’environnement ?

En quoi les panneaux de PU isolants du bâtiment sont-ils bons pour notre environnement ?
Examinons un certain nombre d’arguments, à comparer et à contextualiser :

1° Le PU, bien que dérivé du pétrole, ne présente pas de risques pour notre santé et pour notre environnement. Les panneaux rigides de PU sont stabilisés en usine dans des conditions maîtrisées. Sortis d’usine, ils sont chimiquement stables et ne présentent aucun impact négatif sur leur environnement. Le panneau de PU n’est d’ailleurs pas classé comme un produit dangereux selon la réglementation en vigueur. Il ne présente donc aucun risque sanitaire ou environnemental pour les poseurs sur chantier qui manipulent le produit. Quant aux occupants des lieux, ils noteront que le panneau de PU bénéficie du meilleur classement en matière d’émissions de COV : A+.

Les panneaux de la gamme Knauf Thane® sont d’ailleurs labellisés Zone verte Excell, un label volontaire qui atteste de leur possible usage dans des ambiances sensibles industrielles ou agro-alimentaires. A titre d’exemple, un panneau Knauf Thane® peut isoler la toiture d’un chai du bordelais.

2° Le PU n’est pas recyclable car, c’est un fait : une fois expansée, la mousse PU n’est pas réversible dans un produit aux performances similaires. Un panneau rigide de PU peut cependant être réutilisé pour un usage identique ou pour répondre à des performances moindres. Il peut aussi être revalorisé en énergie.

Actuellement sont menées des recherches visant à décomposer les panneaux PU en matières premières, elles-mêmes réutilisables dans de nouveaux PU.

3° Le bilan carbone du PU est équivalent à celui des autres isolants. Le référentiel E+C- prépare la future réglementation environnementale pour les bâtiments neufs, avec la prise en compte du poids carbone tout au long du cycle de vie, et la généralisation des bâtiments à énergie positive à l’horizon 2020. Il permet de comparer entre elles les différentes solutions d’isolation des bâtiments (laines minérales, polystyrène expansé, polyuréthane donc, ouate de cellulose)… Une étude récente menée en 2018 par le Syndicat National des Polyuréthanes (SNPU) montre que le polyuréthane en panneaux présente un impact environnemental équivalent aux autres isolants, son atout résidant dans sa moindre épaisseur à résistance thermique équivalente.
Dès 2018, Knauf a mis à disposition non moins de 34 FDES (fiches de données environnementales et sanitaires) sur ses gammes Knauf Thane®, permettant aux bureaux d’études de réaliser les analyses nécessaires au référentiel E+C-.

Le polyuréthane trouve dans le bâtiment une de ses applications les plus durables : par sa durée de vie qui dépasse celle du bâtiment, par ses performances exceptionnelles à bien des égards (thermiques, acoustiques, mécaniques, …) et par son innocuité envers les résidents. Un bon bilan !

Les panneaux en polyuréthane vous facilitent les chantiers !

L’ergonomie sur les chantiers, c’est aussi le fait de produits conçus en collaboration avec les poseurs, qui répondent aux habitudes de pose, aux contraintes des applications et facilitent certaines manipulations.

Knauf, spécialiste des solutions d’isolation du bâtiment, propose une gamme entière de panneaux rigides de polyuréthane : Knauf Thane®. Cette gamme experte, aux caractéristiques techniques parmi les meilleures du marché, est optimisée afin que chaque produit réponde parfaitement à son application. Les produits sont ainsi définis pour faciliter leur mise en œuvre sur chantier, par leurs différents formats adaptés à toutes les tailles et à tous les types de projets :

  • par l’identification des produits,
  • par le marquage des parements,
  • par l’usage des chutes de coupe,
  • par leur conditionnement.

La gamme Knauf Thane® se veut respectueuse des conditions de travail sur chantier, en voici quatre démonstrations :

Exemple n°1 : les panneaux de PU facilitent la mise en œuvre sur chantier en isolation sous chape.

Le panneau est un produit fini, déjà revêtu d’un parement pare-vapeur, quadrillé pour faciliter la mise en place des tubes de chauffage au sol. L’usinage des quatre bords est rainuré bouveté pour traiter les ponts thermiques et faciliter le maintien des panneaux pendant la pose.
Les panneaux présentent une épaisseur constante qui assure une résistante thermique homogène sur toute la surface d’emploi.
Le panneau de PU est léger et facilement manu-portable par une personne.

Exemple n°2 : la pose de panneaux rigides de PU ne nécessite pas d’équipements particuliers.

Elle est d’ailleurs ouverte à toutes les entreprises de pose. Alors que la pose de PU projeté demande un agrément, un équipement spécifique, des protections des applicateurs vis-à-vis de la santé et un bâchage du chantier, les panneaux de PU sont prêts à poser et dégagés de toutes ces obligations.
Produits finis, ils ne nécessitent pas comme le PU projeté d’opération de ponçage consécutive à la pose, qui génère des poussières volatiles.

Exemple n°3 : les panneaux de toiture en PU forment une isolation support d’étanchéité soudable par chalumeau sans risque d’incendie associé à ce type de pose.

Tous les produits de la gamme de toiture Knauf Thane®, à savoir Knauf SteelThane, Knauf AsfalThane, Knauf Thane MulTTI et Knauf Thane ET, sont compatibles avec la mise en œuvre d’une étanchéité soudable au chalumeau. Ils sont en effet fabriqués avec une mousse PIR d’Euroclasse E qui ne propage pas la flamme. En cas de contact accidentel avec la flamme du chalumeau, la mousse carbonisera, limitant le risque de propagation.

Exemple n°4 : les panneaux de PU sont particulièrement adaptés à la pose des planchers chauffants.

La rigidité des panneaux de PU et leurs parements facilitent l’agrafage des tubes de planchers chauffants hydrauliques ou des câbles électriques. Leurs parements présentent un quadrillage qui facilitent l’implantation des réseaux.

Le panneau de polyuréthane, léger, maniable, sûr et bien pensé pour vos chantiers !

Contenu proposé par Knauf.

Sur le même sujet : 

Knauf propose des remblais allégés pour faciliter les chantiers

Reportage : la cloison garage isolante

Concevoir des planchers bien isolés avec Knauf

Commentaires

Polyuréthane et isolation des bâtiments

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur