En direct

Point de vue Bernard Targe, délégué général de la Fédération française du négoce des matériaux de construction La crise du BTP a eu des effets positifs

le 22/05/1998  |  NégoceEntreprisesProduits et matérielsFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Entreprises
Produits et matériels
France
Valider

Passé les années noires liées à la crise du BTP, les groupes de négoce ont su réagir et s'adapter. La concentration s'est poursuivie. Elle a été impulsée par les leaders du secteur : Poliet a été repris par Saint-Gobain et Becob a rejoint Pinault Distribution, la filiale« négoce de matériaux » du groupe PPR (Pinault Printemps Redoute). En France le premier représente 15 % du marché et le second, 7 %. Mais les régionaux ne sont pas restés inactifs. Les plus grands ont poursuivi une politique de croissance, à l'instar de Samse, VM Matériaux, Vendée Mat, Marinier Matériaux...

La crise prolongée du BTP a eu certains aspects positifs, notamment : une amélioration dans les processus de gestion (flux tendus) ; de plus en plus de dynamisme dans les flux d'information avec la généralisation de l'informatique (EDI), les implantations d'entrepôts et, de manière plus générale, la logistique.

Ensuite, il faut noter une arrivée des groupes étrangers : Brossette est passé sous pavillon anglais, un groupe international a pris une participation de 13 % dans Samse, qui a racheté Matériaux Service et les Allemands s'implantent en France, surtout par des prises de positions dans l'Est.

En termes de concept, je pense que la vraie révolution se situe dans le nouveau service proposé par la Plate-forme du Bâtiment (Poliet, groupe Saint-Gobain). Au-delà des querelles théologiques sur la concurrence entre négoce et GSB (grandes surfaces de bricolages), on trouve là une réponse adaptée à la demande actuelle des professionnels qui constitue, en quelque sorte, un retour aux sources.

Enfin, après un regain de vigueur du secteur, qui s'est confirmé à partir du troisième trimestre de 1997 nos prévisions rejoignent celles des principales organisations professionnelles. L'année 1998 devrait être une bonne année ».

CHIFFRES CLES

Négoce de matériaux de construction généralistes et multispécialistes.

Chiffre d'affaires : 72 milliards en 1996.

Entités : plus de 2400. Sociétés : 2700.

Dépôts : 4500. Salles d'exposition : 2000.

Effectifs : 45 000 salariés (dont 5000 ATC, administratifs, techniciens, commerciaux).

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil