Installateurs

Poêles à granulés : trois industriels nous livrent leurs secrets

Mots clés : Chauffage - froid

Trois industriels, Inovalp (Hoben et Alpenwood), Seguin Dutierez et Poujoulat, nous présentent les particularités de leurs produits, ainsi que les points-clés à connaître pour une installation et un fonctionnement optimal du poêle à granulés.

 

 

Pérennité

« Depuis une dizaine d’année, les poêles à granulés des principaux fabricants ont gagné en fiabilité. Cependant, il est bon de vérifier quelques éléments avant l’achat. Tout d’abord, l’emplacement de la carte électronique : elle doit être correctement isolée de la chaleur du foyer et si possible disposée ailleurs qu’en partie supérieure. Chez Inovalp, nous la plaçons directement en bas de l’appareil. De plus, nous avons développé une carte électronique intégrant la variation de vitesse appliquée aux différents moteurs.

Par ailleurs, en amont de l’électronique de nos poêles, un système d’onduleur sans batterie délivre à l’électronique embarquée une sinusoïde parfaite. Ces dispositifs assurent la pérennité de l’électronique et des moteurs. La bougie d’allumage est aussi un composant sensible. Placée en recul du foyer, sa durée de vie sera d’autant plus longue. Dans ce cas, c’est l’air chauffé qui enflamme les granulés et non un contact direct. Soumis à une température de  1 000 °C, le brûleur (ou creuset) doit être en fonte ou en acier de forte épaisseur pour tenir 10 à 15 ans. Enfin, il faut s’assurer que le fabricant tienne à disposition les pièces détachées sur une durée minimum de 10 à 15 ans après l’arrêt de commercialisation. »

Arnaud Deligny, responsable de l’équipe technico-commerciale chez Inovalp (fabricant des poêles Hoben et Alpenwood)

 

Niveau sonore

« Le niveau sonore maximal d’un poêle à granulé, principalement lié à la marche des ventilateurs de convection, est généralement inférieur à 60 dB(A). On peut le comparer à celui d’un lave-vaisselle. Il est proportionnel au niveau de puissance du poêle. C’est pourquoi nous conseillons à nos clients d’effectuer, grâce à la programmation, une relance de température avant d’être présent dans la pièce. Par la suite, en régime de température stabilisé, le niveau sonore est moindre. Certains poêles permettent même de couper la ventilation. Le choix d’un brasero en fonte, comparativement à un élément en acier de faible épaisseur, permet d’amortir le bruit des granulés qui tombent. Un habillage de poêle en céramique, plutôt qu’en tôle, tend lui aussi à faire « masse » et à amortir les bruits. Par ailleurs, un poêle canalisable peut générer un niveau sonore supérieur à celui d’un poêle classique. Dans ce cas, il faut privilégier deux ventilateurs indépendants pour une gestion plus fine des moteurs. »

Vincent Peybernes, responsable communication du groupe Seguin Duteriez

 

Mix énergétique

« En rénovation, le poêle ou l’insert à granulé remplace souvent un équipement existant, tel un ancien insert. L’esthétique prend ici une place importante. Le nouvel équipement de chauffage indépendant permet de faire place à une énergie renouvelable dans de bonnes conditions de régulation et d’homogénéité de température. Dans d’autres cas, il intervient en complément d’une chaudière existant, par exemple pour faire des économies de combustible, en parallèle d’une installation fioul. En rénovation, il convient d’adapter le conduit de fumées existant. Dans le neuf, comme moyen principal de chauffage, la distribution d’air chaud via un échangeur de chaleur sur le passage des fumées, voire avec un appoint électrique au niveau des bouches de soufflage, peut offrir un bon compromis. Lorsqu’il s’agit d’une solution de chauffage complémentaire, le client peut prévoir un conduit métallique en attente dans sa maison neuve… afin de bénéficier d’une TVA réduite sur l’équipement passé 2 ans après la livraison de sa demeure. »

Francis Cant, responsable produits chez Poujoulat

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X