En direct

PME « Entreprise France » : comment aider les entreprises à exporter ?

laurence francqueville |  le 20/06/1997  |  ConjoncturePME du BTPEntreprisesInternationalEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
PME du BTP
Entreprises
International
Europe
Valider

« A l'instar de l'Allemagne ou de l'Italie, nous devons promouvoir le patriotisme économique des entreprises françaises », explique Gérard Trémège, président de l'Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCI).

Pour ce faire, Gérard Trémège a imaginé un projet audacieux : « Entreprise France ». Il s'agit de faciliter les démarches des PME/PMI qui souhaitent exporter en leur offrant un lieu et des outils de travail pour un coût tout à fait préférentiel. Le premier Centre français des affaires a été inauguré en 1995 à Singapour : 70 % de la surface y est aujourd'hui louée en permanence à des PME, aucune grande entreprise n'étant présente sur ce site.

Mais cette initiative coûte cher à l'ACFCI, environ 300 000 francs par mois. C'est pourquoi, Gérard Trémège va aujourd'hui plus loin et démarche les trente plus grandes entreprises exportatrices françaises (dont sept ou huit dans le secteur de la construction) pour jouer le rôle de bailleurs de fonds. Le principe est simple. En accordant une « avance » de l'ordre de 300 000 à 500 000 francs par an, l'entreprise « marraine » devient copropriétaire, au sein d'une société civile immobilière, d'une cinquantaine de modules de bureaux (2 000 m2). L'ACFCI se charge de commercialiser et de gérer ces bureaux tout équipés (outils et personnel administratif) auprès des PME à un loyer raisonnable estimé à 180 000 francs par an.

Objectif : un centre par an

Gérard Trémège souhaite ouvrir au moins un centre de ce genre chaque année, en choisissant des sites dits stratégiques pour les exportations françaises : Argentine, Pologne, Japon, Indonésie, etc., en commençant par la Chine. Le choix du site n'est pas encore arrêté (Shanghai, Pékin ou Shenzen), mais de grandes entreprises françaises qui y sont déjà installées ou, comme Lafarge, GDF ou Pont-à-Mousson, viennent d'y ouvrir des bureaux, pourront faire part de leur expérience. Gérard Trémège estime déjà que ses premiers contacts avec des entreprises comme GEC-Alsthom ou EDF ont été positifs, les entreprises concernées n'ayant véritablement à gagner dans ce tutorat financier qu'une valorisation de leur image.

Cette démarche positive et constructive de concentration des moyens, de rationalisation des initiatives et de regroupement des acteurs vise à créer une dynamique d'efficacité et une identité plus forte des entreprises françaises à l'étranger. Reste à concrétiser ce projet ambitieux.

Mais l'ACFCI n'en reste pas là. Gérard Trémège insiste sur le prolongement de cette action d'aide à l'exportation des petites et moyennes entreprises dans d'autres initiatives visant à renforcer leur information. Prenant acte de l'importance de l'intelligence économique dans un monde où « 95 % de l'information est disponible », il veut aider les entreprises à dénicher au bon moment l'information utile. Pour ce faire, il motive ses troupes pour travailler de concert à renforcer le rôle des chambres de commerce dans la collecte, le traitement et la diffusion des informations utiles aux entreprises. Plusieurs actions sont engagées dans ce domaine : la mise au point d'un logiciel d'aide à la recherche sur Internet, la spécialisation des chambres de commerce et d'industrie par pays et/ou par secteurs, ou encore la publication de carnets de l'exportateur par pays.

Il entend enfin continuer à développer des synergies avec les autres acteurs de l'export, tels que le Centre français du commerce extérieur (CFCE), le Conseil national du patronat français (CNPF), les postes d'expansion économique, etc., dans l'esprit de l'expérience fructueuse menée au Cap en Afrique du Sud.

PHOTO : Le premier Centre français des affaires, inauguré à Singapour en 1995 : une expérience audacieuse.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur