En direct

PLANCHERS EN BETON PRECONTRAINT BDI : le salut par l'innovation

JEAN-MICHEL GRADT |  le 11/06/1999  |  TechniqueInnovationIndustrie

Au plan économique, BDI a retrouvé une croissance rentable. Après avoir sorti, en 1998, une poutrelle innovante BDI proposera, dès septembre, un entrevous révolutionnaire

En 1996, BDI (Bédaricienne Doras Industrie) frôle la correctionnelle en affichant 120 millions de francs de pertes. En 1998, le résultat net est positif de 30 millions de francs pour un chiffre d'affaires de 900 millions de francs. « Et le cap du milliard sera certainement franchi cette année. BDI était devenu un simple fournisseur de composants, à mon arrivée comme P-DG, en 1997, j'ai fixé à l'entreprise un objectif clair : reconquérir la maîtrise complète du plancher », se rappelle aujourd'hui Jean-François Trontin. Une reconquête qui rime avec innovation.

Innovation sur la poutrelle, révolution sur l'entrevous

En effet, l'an passé, BDI qui avance une part de marché de 40 % sur les poutrelles pour planchers en béton précontraint, bouscule une première fois le marché avec la sortie d'une nouvelle poutrelle, baptisée « Leader ». Concurrente de la poutrelle à treillis, la Leader est maniable, légère et surtout, grande première, elle se passe de contre flèche. Son succès est immédiat : « preuve que l'innovation paie, nos ventes pour ce produit ont été multipliées par 2,5 », se réjouit Jean-François Trontin.

Après la poutrelle en 1998 (comptant pour 50 % du prix du plancher) ; l'entrevous en 1999. Aux dires de ses promoteurs, il s'agit d'une véritable révolution technologique. « A un double tire : tout d'abord, car notre produit va supprimer la pénibilité des travaux de gros-oeuvre ; ensuite parce que nous introduisons, avec notre entrevous en résine composite, un changement de matériau dans le monde des structures », explique le P-DG qui rêve déjà d'un prix de l'innovation à Batimat. Produit en série depuis juin (en association à 50/50 avec la société Ervaf, filiale du groupe monégasque Mécaplast), l'entrevous de BDI sera disponible en septembre.

Ses avantages ? Une palette d'entrevous en résine équivaut à dix palettes d'entrevous classiques (d'où des gains de stockage et de transport). Bien plus léger que l'entrevous classique, le produit de BDI permettra de réduire d'un tiers les équipes de pose, d'accélérer la mise en oeuvre. Surtout, étant plus léger, il devrait résoudre la calamité des poseurs de plancher : le mal de dos.

CHIFFRES CLES

Chiffre d'affaires 1998 : 900 millions de francs (830 millions en 1997)

Résultat net : 30 millions de francs (contre 1 million en 1997).

Effectif : 1100 personnes

Filiales : 7, dont SO.FA.MA et Pascal Préfabrication rachetées en 1998.

CA export : 7 millions de francs.

PHOTO : Jean-François Trontin, P-DG de BDI, passera le cap du milliard de francs de CA, en 1999

Commentaires

PLANCHERS EN BETON PRECONTRAINT BDI : le salut par l'innovation

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur