Plancher chauffant : les matériaux de synthèse confirment leur dynamique
- © © DR

Plancher chauffant : les matériaux de synthèse confirment leur dynamique

Yannick Le Goff |  le 29/03/2019  |  Artisans100 % eau et énergie Plancher chauffantIndustrieEnergie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Artisans
100 % eau et énergie
Plancher chauffant
Industrie
Energie
Valider

Le syndicat national des fabricants de composants et de systèmes intégrés de chauffage, rafraîchissement et sanitaire, Cochebat, vient de confirmer la tendance positive qui anime ses deux marchés, l’hydro-distribution et les planchers chauffants.

Bien qu’en ralentissement par rapport aux progressions enregistrées pour l’année 2017, la tendance positive s’est confirmée pour les deux marchés des adhérents de Cochebat, le Syndicat national des fabricants de composants et de systèmes intégrés de chauffage, rafraîchissement et sanitaire.

+5% pour les planchers chauffants

Du côté de l’hydro-distribution d’abord, avec une croissance en volume de 2 % pour le PER (polyéthylène réticulé), à comparer à une progression de 5 % pour le multicouche. Du côté des planchers chauffants ensuite, où l’évolution s’affiche à +5 %, nettement plus rapide que celle du marché global du chauffage. « Une évolution positive qui concerne majoritairement le logement individuel et sa rénovation. Mais elle devrait se poursuivre au sein du logement collectif et social » a expliqué Hugues de Marne, président de la commission communication Cochebat, et par ailleurs directeur général d’Uponor.
« Une croissance qui s’explique notamment parce que nos solutions répondent à des enjeux sociétaux importants : la pérennité et la facilité d’installation de nos canalisations sont particulièrement adaptées aux nouveaux modes de vie » a expliqué Claude Brand, Vice-président de Cochebat et président de Roth France, en rappelant notamment la réversibilité du plancher chauffant (qui devient donc rafraîchissant), l’absence de mouvement d’air inhérente au système (et donc l’amélioration de sa qualité), le gain de place procuré, et bien sûr les économies d’énergie (10% en moyenne) que permet le plancher chauffant par l’homogénéité de la diffusion de la chaleur, mais aussi par les propriétés isolantes de la dalle.

Entrée en vigueur de la norme NF 545

Le vice-président s’est par ailleurs félicité de l’entrée en vigueur en début d’année de la norme NF Réseaux de chauffage et distribution sanitaire (NF 545), qui constitue une garantie de qualité « et une reconnaissance au niveau de l’ensemble de la filière, consommateur final compris ». « Elle devrait contribuer à accélérer l’utilisation des produits, aussi bien du côté de l’hydraulique que du côté des équipements sanitaires et chauffage » a-t-il encore affirmé.

Commentaires

Plancher chauffant : les matériaux de synthèse confirment leur dynamique

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Date de parution : 09/2019

Voir

Initiation aux procédés généraux de construction

Initiation aux procédés généraux de construction

Date de parution : 09/2019

Voir

Abrégé des marchés publics de travaux

Abrégé des marchés publics de travaux

Date de parution : 09/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur