Entrepreneurs

Plancher béton en maison individuelle : les solutions de trois industriels

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Béton - Industriels du BTP - Innovations - Maison individuelle

Trois industriels, Fabemi, LafargeHolcim et Sika, nous présentent leurs préconisations pour réaliser les planchers béton des maisons individuelles, ainsi que leurs dernières innovations.

 

 

Légèreté

« Pour les planchers béton poutrelles-entrevous sur vide sanitaire ou d’étage, le grand enjeu est celui de la productivité. D’où le développement d’une poutrelle exclusive treillis avec de la précontrainte en talon. Elle associe les avantages des deux technologies – la légèreté et la maniabilité des poutrelles treillis et la performance des précontraintes – et permet d’atteindre des portés sans étais de 6.20 m avec un poids de 15 kg au mètre linéaire contre environ 5 m et un poids de 22-23 kg pour une poutrelle classique. C’est une demande forte et cette poutrelle Raid hybride remporte un succès incroyable depuis son lancement en associant avec des entrevous PSE ou bois-moulé. Elle nécessite un processus de fabrication innovant et nous venons d’investir dans un nouveau site entièrement robotisé avec une capacité de production de 2 millions de m². »

Jean-Luc Heraud, Directeur Recherche & Développement FABEMI.

 

Cycle vertueux

« Le béton autoplaçant permet une dalle lisse, fine et régulière qui facilite le travail du maçon, les interventions du second œuvre et limite les nuisances pour les riverains. Il va dans le sens du développement durable en supprimant le rajout d’eau et la maîtrise de sa formulation permet de délivrer un bon de livraison pour l’analyse du cycle de vie du bâtiment. Deux autres avancées sont intéressantes : les produits renforcés en fibres métalliques (Agilia MI Dallage Métal) pour supprimer les treillis soudés sur chantier, les sacs CityBag® pour livrer des bétons ou mortiers prêt à l’emploi dans des endroits difficiles d’accès avec une utilisation jusqu’à 32h après la fabrication. Enfin, nous commençons à travailler avec des produits recyclés issus de démolition. Ces innovations vont de pair avec l’arrivée d’une nouvelle génération de maçons attentive à la vraie rentabilité du chantier, à la pénibilité du travail et au circuit court. »

Caroline Baudelot Régentel, Chef de gamme Gros Œuvre Lafarge Holcim France

 

Productivité

« Les chapes fluides autolissantes apportent des avantages en termes de préparation de chantier, de coulage, de performances et de planéité. Nos derniers efforts portent sur le déboursé du chapiste, en améliorant la performance du retrait et la possibilité de couler de plus grandes surfaces sans joints de fractionnement. En chape ciment (ViscoChape®), elles passent à 40 m² sur plancher chauffant. En chape anhydrite (SyntiChape®), elle atteint 300 m² en plancher chauffant et jusqu’à 1000 m² hors planchers chauffant. De même, l’introduction d’un additif (Sikacontrol® – 700 Easygrip) réduit ou supprime le curage et le ponçage avec un gain, tout compris, d’environ 3h pour une surface de 100 m² et sans émission de poussières. Autre exemple lié à l’écoute des applicateurs : notre travail sur les fibres (SikaFibre Force Chapes 30 P). Grâce à leur conditionnement en petits paquets entourés d’un film hydrosoluble, elles se dispersent plus facilement lors du malaxage et évite la formation d’oursins. »

Vincent Leduc, expert chapes Sika

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X