Immobilier

Plan pour les villes moyennes : les heureux élus bientôt connus

Mots clés : Etat et collectivités locales - Gouvernement

Les premières collectivités locales bénéficiant du plan visant à requalifier les villes moyennes seront sélectionnées dans les toutes prochaines semaines a indiqué Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, lors des vœux de son ministère ce jeudi 25 janvier. La logique du « premier arrivé, premier servi » devrait être appliquée.

Le plan pour les villes moyennes est sur les rails. Pour rappel, ce plan vise à « conforter l’attractivité des villes moyennes en donnant la priorité à la requalification des centres anciens dégradés », selon les explications de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires. Et selon l’ancien sénateur, « le premier comité de pilotage sera organisé dans les prochaines semaines », a-t-il indiqué lors des vœux du ministère ce jeudi 25 janvier à Malakoff (92).

Lors de ce comité, les premières villes bénéficiaires du plan seront sélectionnées. « Nous avons demandé aux préfets de travailler avec les collectivités locales et de nous faire remonter des propositions, confie le ministre. Nous n’avons pas mis de seuil, mais les villes sélectionnées seront des pôles territoriaux, situées entre des métropoles, et qui ont vécu un crise démographique. Nous ne choisirons pas des villes moyennes déjà intégrées à des métropoles. »

 

5 Mds € sur 5 ans

 

Jacques Mézard n’a pas souhaité communiquer sur le nombre de villes qui seront sélectionnées en 2018. Mais il semblerait que la logique du « premier arrivé, premier servi » devrait s’appliquer. « Il faut lancer la mécanique, nous sélectionnerons les villes qui ont des projets prêts à être lancés », précise-t-il.

Côté budget, 5 milliards d’euros seront fléchés sur cinq ans. « Ils seront financés par la CDC, 1 milliard d’euros en fonds propres et 700 millions d’euros de prêts, par Action Logement à hauteur d’1,5 milliard, par l’Anah (1 milliard) et le reste grâce aux fonds de dotation de l’Etat », a détaillé Jacques Mézard. 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X