En direct

Plaine Saint-Denis Les élus réclament un engagement plus important de l'Etat

FREDERIC FELIX |  le 04/12/1998  |  Seine-Saint-DenisFrance entièreParisHauts-de-SeineVal-de-Marne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-Saint-Denis
France entière
Paris
Hauts-de-Seine
Val-de-Marne
Essonne
Seine-et-Marne
Val-d'Oise
Collectivités locales
Aménagement
Transports
Architecture
Etat
Valider

Les maires de Saint-Denis et d'Aubervilliers ne sont plus hostiles à la création d'un établissement public d'aménagement.

Le 15 décembre devrait se tenir un comité interministériel d'aménagement du territoire (CIADT). Initialement, il devrait être consacré à l'Ile-de-France. Si tel est toujours le cas, les élus de la banlieue attendent de cette rencontre des décisions en faveur d'un rééquilibrage est/ouest du développement économique de la région parisienne. En effet, l'annonce d'un nouvel établissement public d'aménagement à La Défense a provoqué la colère des deux élus de la Plaine-Saint-Denis : Jack Ralite, maire d'Aubervilliers et son voisin, Patrick Braouezec, maire de Saint-Denis.

« Il ne s'agit pas pour nous de regretter et de dénoncer l'intervention publique en région Ile-de-France lorsqu'elle se situe ailleurs que sur la Plaine-Saint-Denis. Mais si l'on n'y prend garde, le simple accompagnement des tendances naturelles du marché ne peut qu'aggraver encore les déséquilibres au sein de la région parisienne. Le rééquilibrage doit passer par une politique volontariste ».

Aussi, les élus de la Plaine-Saint-Denis attendent-ils « des actes forts et significatifs » à l'issue du prochain CIAT spécial Ile-de-France s'il y a lieu. Ils proposent notamment de créer « une structure de maîtrise d'ouvrage urbaine » à caractère intercommunal. Selon Patrick Braouezec, « cela nécessite un engagement plus important de l'Etat, qui assurerait un copilotage pour mettre en oeuvre une politique locale et nationale ». Et d'ajouter : « Nous avons besoin du propre regard de l'Etat en relation avec les objectifs des villes ».

L'idée de créer un établissement public pour la banlieue nord-est (de Saint-Denis à Roissy) suggérée l'été dernier dans un rapport du préfet de Seine-Saint-Denis, ne suscite donc plus l'hostilité des maires. D'ailleurs, les élus de la Plaine-Saint-Denis ont dressé la liste des premiers projets que la nouvelle structure pourrait faire avancer.

D'abord irriguer le secteur sud de la Plaine en prolongeant la ligne de métro no 12 (Porte de la Chapelle) jusqu'à la mairie d'Aubervilliers et en traçant une nouvelle ligne de tramway nord/sud.

Ensuite confirmer l'implantation d'un IUT et du Cnam au coeur de la Plaine.

Mettre en oeuvre les délocalisations décidées par un précédent CIADT mais restées sans effet (Fond d'action sociale, Office des migrations internationales, Sonacotra, centre Inffo). Enfin, définir un plan spécifique de financement du logement social neuf et ancien, ainsi que des dispositifs particuliers sur le portage du foncier.

L'aménagement de la Plaine-Saint-Denis, orchestré depuis 1991 par la SEM Plaine Développement, commence à profiter de l'effet Coupe du monde. « Les contacts avec les promoteurs sont plus faciles depuis que les interlocuteurs connaissent les lieux en étant venus aux matchs », précise Jean-Claude Bordigoni, directeur de la SEM Plaine Développement et de la Sanem Stade de France. La fusion des deux organismes, à l'ordre du jour au début de l'année («Le Moniteur» du 17 avril 1998, p. 107), a été retardée. Car le retour d'image demeure fragile. « Il reste encore 80 000 m2 de planchers à vendre autour du Stade de France et les promoteurs refusent d'investir au sud tant qu'il n'y aura pas d'équipements publics. l'Etat doit continuer de nous aider », estime Jean-Claude Bordigoni.

Pour l'instant, Aubervilliers et Saint-Denis ont décidé de poursuivre leur coopération intercommunale, en ajustant, pour la fin de 1999, leur taux de taxe professionnelle. D'ici là, d'autres communes pourraient constituer avec elles une communauté d'agglomération (projet de loi Chevènement) afin d'élaborer un schéma intercommunal de développement.

PHOTO : L'aménagement de la Plaine-Saint-Denis avec notamment le Stade de France, commence à profiter de l'effet Coupe de monde.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur