Placo réoriente son offre plafond vers la qualité de l'air
Cinq millions d'euros investis par Placo à Chambéry pour produire sa gamme de plafonds Rigitone. - © © DR

Placo réoriente son offre plafond vers la qualité de l'air

Paul Falzon |  le 05/12/2013  |  BâtimentMaison individuelleEducationEuropeFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Bâtiment
Maison individuelle
Education
Europe
France entière
Immobilier
Logement
Technique
Valider
Stratégie -

Au 1er janvier 2014, l'ensemble de la gamme plafonds aura intégré la technologie Activ'Air, destructrice de 80% des formaldéhydes. La cible : les établissements scolaires mais aussi la maison individuelle.

C'est le dernier investissement significatif de Placo en France : depuis le mois de septembre, le site de Chambéry accueille une nouvelle ligne de production pour les plafonds Rigitone, un produit haut de gamme que la marque faisait jusque là venir de ses usines allemandes. L'investissement de 5 M€ a une double vocation : mieux servir les pays d'Europe du Sud (France, Italie et Espagne notamment) et accompagner la mutation de l'offre plafonds de Placo vers la qualité de l'air intérieur.

Au 1er janvier prochain, l'ensemble de la gamme (Gypstone et Rigitone) aura intégré la technologie Activ'Air, lancée il y a quatre ans sur le marché du doublage. Avantage mis en avant par la marque: actif pendant 50 ans, le procédé élimine jusqu'à 80% de formaldéhyde, l'un des principaux composés organiques volatil (COV). "Ce repositionnement de l'offre plafonds permet à Placo de répondre à une préoccupation croissante des particuliers et des pouvoirs publics concernant la pollution intérieure, indique Vincent Hannecart, directeur commercial et marketing de la marque. Placo devient ainsi le premier industriel en France à avoir une gamme aussi large pour répondre à la qualité de l'air, du mur au plafond."

Développer des innovations porteuses de valeur ajoutée

Cible naturelle des plafonds intégrant Activ'Air : les ERP recevant de jeunes enfants. La réglementation a été considérablement durcie ces dernières années avec la sortie de deux décrets (2011-1728 et 2012-14) instaurant une obligation de contrôle de la qualité de l'air et des niveaux de concentration maximum pour les COV. Leur application commence dès 2015 pour les crèches et maternelles, et s'élargira ensuite aux écoles primaires (2018) et aux centres de loisirs, collèges et lycée (2020). "Nous visons aussi certaines niches en maison individuelle : on voit déjà des constructeurs proposer la qualité de l'air comme une option pour les chambres ou les pièces de vie", relève Vincent Hannecart.

Au plan plus stragégique, la généralisation d'Activ'Air dans la gamme plafonds s'inscrit dans l'objectif de montée en gamme défini par la marque. "La plaque de BA 13 étant en voie de banalisation, Placo a vocation à intensifier son effort d'innovation pour développer des systèmes à plus forte valeur ajoutée", pointe Vincent Hannecart. L'ergonomie des produits est l'un de ces leviers de croissance. Les plafonds Rigitone produits à Chambéry sont primairisés en usine et peuvent se poser sur des ossatures plus larges, pouvant accueillir deux plaques en largeur. Placo a aussi développé un nouvel enduit prêt à l'emploi, Rigitone Mix, qui réduit considérablement le temps de pose.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur