En direct

PISCINES Desjoyaux parie sur l'intégration des métiers et l'Asie

le 28/02/1997  |  International (hors U.E)

Premier fabricant européen de piscines, Desjoyaux tient à rester dans le courant du marché avec les maçons pour partenaires. Ces derniers captent en effet 60% du marché français. L'entreprise de La Fouillouse (Loire) poursuit donc sa politique d'intégration des métiers et compte en France sur le marché de la rénovation des piscines publiques.

En 1996, trois millions ont été investis dans un équipement de recyclage des déchets industriels de polypropylène. Dans le souci d'intégrer des activités voisines de la production de piscines, un atelier de fabrication de margelles et de dalles va être construit à Saint-Etienne, représentant un investissement de 6 millions.

L'export est le deuxième axe de développement du groupe côté en bourse ; il représente 30 % du chiffre d'affaires. Si la Tchéquie reste le premier client étranger devant l'Espagne, l'Asie est dorénavant la cible prioritaire des efforts commerciaux de l'entreprise. L'objectif du P-DG, Jean-Louis Desjoyaux - dont le frère vient de s'installer en Malaisie - est d'atteindre 50 % à 60 % du chiffre d'affaires réalisé à l'international pour l'an 2000.

LES CHIFFRES CLES

Chiffre d'affaires consolidé 1996 : 204 millions de francs ( + 3,2 % sur 1995).

Résultat net : 15,8 millions de francs ( + 29 %).

Commentaires

PISCINES Desjoyaux parie sur l'intégration des métiers et l'Asie

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur