En direct

Pingat fait passer son développement par Strasbourg
Arnaud Pingat préside le groupe fondé par son grand-père et développé par son père Jean-Claude. - © © Groupe Pingat/Fred Laures

Pingat fait passer son développement par Strasbourg

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 11/04/2018  |  Bas-RhinEducationConception réalisation

L’ingénieriste de la construction, redevenu propriété familiale, annonce son implantation à Strasbourg, prélude à d’autres expansions souhaitées dans des métropoles.

Le groupe Pingat ajoute Strasbourg à la carte de ses implantations. L’ingénieriste de la construction annonce l’arrivée dans la capitale du Grand Est de sa principale filiale BeA. Le site pourrait accueillir «rapidement» 10 nouveaux collaborateurs. A ce jour, BeA emploie, sur ses différents sites en France, 80 des 120 salariés que compte le groupe au total. Cette filiale couvre tous les aspects de l’ingénierie du bâtiment et de l’aménagement, de l’assistance à la maîtrise d’ouvrage jusqu’aux prestations de contractant général en passant par les études structure, fluides ou tous corps d’état. «Strasbourg, dont le potentiel économique ne se conteste pas, complète en toute logique le maillage de notre fief le Grand Est», commente Arnaud Pingat, le président du groupe.

Dans l’histoire récente de Pingat, l’implantation strasbourgeoise traduit également une ambition retrouvée, afin de se développer dans les métropoles: Lyon et Bordeaux constituent ses cibles suivantes «sans objectif impératif de calendrier», à partir d’une présence sur place pour l’heure encore modeste, de même que Marseille où siège la filiale Alliage d’exploitation-maintenance des bâtiments, vue par le dirigeant comme l’une des pépites du groupe.

Parmi ses références, Pingat compte le centre d’incinération du Syctom d’Ile-de-France à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), en missions bureau d’études structure, économie de la construction et conception éclairage.
Parmi ses références, Pingat compte le centre d’incinération du Syctom d’Ile-de-France à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), en missions bureau d’études structure, économie de la construction et conception éclairage.

Six filiales

Cette ambition suit le temps de (re)construction sous bannière familiale. Depuis Reims (Marne), Pingat avait été la base de décollage du Canadien SNC-Lavalin en Europe. Il avait repris son indépendance avant les turbulences judiciaires internationales de sa maison mère et la cession de ses actifs français à Edeis. Le «nouveau» Pingat a démarré en 2012 sous la houlette d’Arnaud, le fils de Jean-Claude. «D’une société d’architecture de 10 personnes au démarrage, nous sommes devenus, en un an, un groupe de 110 personnes», rappelle Arnaud Pingat. Le rachat d’une société de construction clé en mains, l’acquisition du groupe d’ingénierie lorrain GSI dans le contexte du décès de son fondateur Alain Caselli et la remise en place d’une offre dédiée aux projets dans l’agroalimentaire et plus généralement dans l’industrie (définition et intégration des process, pilotage de la partie administrative, etc.) avaient rythmé cette intense phase de croissance. La poursuite de la montée en puissance a abouti au périmètre actuel de six filiales et une marque, avec des compétences spécifiques dans l’ingénierie de l’éclairage/mise en lumière, la maintenance-exploitation et, plus récemment, le BIM (assistance à maîtrise d’ouvrage, BIM management, etc.).

Etendard familial

A Strasbourg comme ailleurs, Pingat veut asseoir son développement sur des synergies plus systématiques entre ses entités, «de façon à constituer des équipes sur-mesure en réponse à la demande», précise Arnaud Pingat. Et sans hésiter à brandir l’étendard du «nom» Pingat, «synonyme de 70 ans d’ingénierie en trois générations», souligne le petit-fils du fondateur.

Pingat en chiffres et lettres

Chiffre d’affaires: 19,3 millions d’euros en 2O17

Effectifs: 12O salariés

Six filiales

BeA: ingénierie en bâtiment en aménagement)

Pingat Agro & Industrie: ingénierie dans l’industrie, notamment agroalimentaire Lightec Concept: mise en lumière

Alliage: maintenance-exploitation des bâtiments

Pingat XD: BIM

Pingat contractant général (projets clés en main)

Green: marque en ingénierie environnementale

Siège social: Reims.

Autres implantations: Bordeaux, Charenton, Freyming-Merlebach (Moselle), Lille, Lorient, Lyon, Marseille, Metz, Paris, Strasbourg.

Commentaires

Pingat fait passer son développement par Strasbourg

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX