En direct

Centre national des Archives
Proposition lauréate: Massimiliano Fuksas. - ©

Centre national des Archives

le 14/06/2005  |  ProjetsSeine-Saint-DenisConception-réalisation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Projets
Seine-Saint-Denis
Conception-réalisation
Valider

Pierrefitte-sur-Seine (93) -

LE LAURÉAT

«Le projet recherche un dialogue avec la ville environnante. A l’Est, face aux Tartres, un imposant bâtiment habillé d’une peau d’aluminium abritera les magasins de stockage et la grande salle de lecture. A l’Ouest, des volumes légers, suspendus abritent les bureaux les salles de conférence et la réception du public. »

Opération : construction du nouveau centre des archives nationales - d’une capacité de 320 km linéaires - destiné à collecter et à conserver les archives des administrations centrales de l’Etat, depuis 1790 et pour les trente ans à venir, et à communiquer sur ses fonds. Cet équipement sera situé à quelques lieues de la Basilique Saint-Denis et à proximité de l’Université Paris VIII et du terminus de la ligne 13 du métro.

Maître d’ouvrage : ministère de la Culture et de la Communication, direction des Archives de France ; Emoc, études préalables.

Programmiste : Millénaire 3 Consultants (Versailles).

Surface : 77 700 m2 HO ; 60 300 m2 utiles.

Estimatif travaux : 69,891 M € HT (bâtiment et abords, valeur juillet 2004).

Calendrier prévisionnel : début des travaux, fin 2006 ; livraison, 2009.

Equipe : Massimiliano Fuksas, architecte mandataire (Paris), Florence Mercier, paysagiste (Paris) ; Betom Ingénierie, BET TCE et économiste (Versailles) ; Altia, acousticien (Paris).

LES AUTRES PROJETS

« Le projet propose deux volumes clairement distincts, l’un fermé protégeant les archives, l’autre, ouvert, pour le public et le personnel. Ils sont reliés en un seul point, au dernier niveau, où se déploient les salles de lecture publiques. La façade principale du Centre se situe vers l’avenir de la zone urbaine des Tartres ».

Equipe : Patrick Berger et Jacques Anziutti, architectes (Paris et Lyon) ; Michel Desvigne, paysagiste (Paris) ; Coyne et Bellier, BET structure (Gennevilliers) ; ACV, BET acoustique (Paris) ; Louis Choulet, BET fluides (Clermont-Ferrand) ; Michel Forgue, économiste (Le Rivier-d’Apprieu).

Surface : 88 000 m2 HOB ; 60 700 m2 utiles. Estimatif travaux : 65,5 M € HT.

« Le projet reprend la pluralité des échelles construites pour s’orienter d’Est en Ouest entre l’échelle du pavillonnaire et l’ouverture sur les Tartres. Le nouveau bâtiment n’est pas un édifice autiste, il tisse des liens et tend ses accès, ses ouvertures sur la ville. Il répond par ses échelles à l’environnement construit et végétal. »

Equipe : Marc Mimram, architecte mandataire (Paris) ; Franck Neau, paysagiste (Paris) ; Marc Mimram Ingénierie, BET structure et économie (Paris) ; Alto Ingénierie, BET fluides et développement durable (Champs-sur-Marne) ; Lasa, acousticien (Paris).

Surface : 80 000 m2 HON ; 60 000 m2 utiles. Estimatif travaux : 79,184 M € HT.

« Le projet se veut, non un bâtiment de stockage, mais un instrument d’optique pour observer notre histoire, ni hangar à documents, ni palais de l’administration. La tour, trait de béton strié, abrite l’entrée et les magasins d’archivage. Au pied, un bâtiment ondoyant, paré d’écailles métalliques, englobe la salle de lecture et les bureaux. Les jardins ouvriers présents sur le site sont conservés ».

Equipe : Stéphane Maupin, architecte mandataire (Paris) ; Pascal Cribier, paysagiste (Paris) ; Coteba, BET TCE (Clichy) ; Michel Forgue, économiste (Le Rivier-d’Apprieu) ; DVVD, Daniel Vaniche, consultant façade et structure (Paris).

Surface : 83 720 m2 HOB ; 60 506 m2 utiles.

Estimatif travaux : 85,6 M € HT.

« Le projet propose une approche du bâtiment en strates. La réception des documents est abritée sous le parvis. En continuité avec l’urbain, le socle - une aile incurvée et plissée - s’offre très largement à la ville, c’est l’exposition de l’information. Le stockage se fait dans trois tours-silos. Tout en haut, le traitement de l’information et les salles de lecture, ouvertes sur le lointain. Le projet préserve les jardins ouvriers existants. »

Equipe : Odile Decq et Benoît Cornette, architectes mandataires (Paris) ; Louis Benech, paysagiste (Paris) ; Behi SA, BET génie climatique (Ramonville-Saint-Agne) ; Louis Choulet, BET fluides (Clermont-Fd) ; Batiserf Ingénierie, BET structure (Eybens) ; Ayda Ingénieurs Conseils, acousticien (Paris) ; ACE Consultants, économiste (Paris).

Surface : 87 517 m2 HOB.

Estimatif travaux : 69,83 M € HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur