En direct

Pierre Lellouche demande la réciprocité au Japon en termes d'accès aux marchés publics

Cyrille Emery |  le 08/03/2011  |  Meurthe-et-MoselleMancheFrance entièreSaône-et-LoireInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Commande publique
Meurthe-et-Moselle
Manche
France entière
Saône-et-Loire
International
Réglementation
Valider

Si les entreprises japonaises peuvent librement solliciter l'attribution de marchés publics en France et en Europe, l'inverse n'est pas vrai. Le secrétaire d'Etat aux affaires européennes, Pierre Lellouche, a profité d'une visite au Japon, pour demander l'ouverture du marché japonais.

Pierre Lellouche était au Japon en fin de semaine à l'occasion du Foodex. Une terre de mision pour les entreprises françaises qui, en dehors de quelques cuisiniers célèbres comme Paul Bocuse, ont bien du mal à faire des affaires au "pays du Soleil Levant". Accompagné de Valérie Rosso-Debord, députée de Meurthe-et-Moselle, Alain Cousin, député de la Manche et président d'Ubifrance, Gérard Voisin, député de Saône-et-Loire, ainsi que de Didier Quentin, député de la Charente-Maritime et président-délégué du Cercle Colbert, le secrétaire d'Etat français a rencontré Takashi Shinohara, vice-ministre de l'Agriculture, mais aussi Yutaka Banno, secrétaire d'Etat japonais aux Affaires étrangères. Les ministres ont eu ainsi l'occasion d'échanger sur les principaux sujets structurants de la relation bilatérale franco-japonaise, laquelle a célébré en 2008 son 150ème anniversaire.

"Nous attendons des gestes politiques de la part du gouvernement japonais", a affirmé Pierre Lellouche. Il a ainsi exigé "la réciprocité en termes d'accès aux marchés publics". "Il ne peut y avoir de libre-échange s'il y a des embargos de facto sur des pans entiers de notre activité économique", a-t-il expliqué dans la perspective des négociations qui doivent s'ouvrir en mai prochain, si tout va bien... D'autres Etats membres de l'Union européenne partagent en effet son point de vue. Les négociations promettent d'être rudes.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Exécution des marchés publics

Exécution des marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Précis du droit de la commande publique

Précis du droit de la commande publique

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur