En direct

Pierre-André de Chalendar reconduit pour 4 ans à la tête de Saint-Gobain
Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain - © © Bruno Levy / Le Moniteur

Pierre-André de Chalendar reconduit pour 4 ans à la tête de Saint-Gobain

Adrien Pouthier |  le 08/06/2018  |  ParisEtatIndustrie

L’assemblée générale des actionnaires réunie le 7 juin à Paris, a renouvelé le mandat d’administrateur du P-DG de Saint-Gobain et le Conseil d’administration l’a reconduit dans ses fonctions de Président du Conseil d’administration et de Directeur Général de la compagnie.

Four more years ! Pierre-André de Chalendar, a été reconduit dans ses fonctions de P-DG de Saint-Gobain, jeudi 7 juin. Les résultats corrects de l'entreprise sous son mandat (depuis 2010) durant les années de crise et le récent accord avec Sika ont visiblement convaincu les actionnaires réunis le 7 juin en assemblée générale à Paris, de lui confier un nouveau mandat d’administrateur. Mieux, Pierre-André de Chalendar verra également sa rémunération fixe augmenter de 9% à 1,2 million d'euros au titre de 2018, les actionnaires ayant voté la résolution en ce sens.

Interrogé par LeMoniteur.fr au cours d'un déplacement aux Emirats Arabes Unis, voici comment Pierre-André de Chalendar envisage les quatre prochaines années de ce qui sera certainement son dernier mandat à la tête du géant des matériaux de construction.

Les challenges

"Nous devons poursuivre la révolution digitale de Saint-Gobain. C’est devenu une priorité alors qu’il y a encore quelques années, la place du numérique était moins prégnante que dans d’autres secteurs. Le deuxième challenge consiste à accompagner l’évolution du monde dans sa transition énergétique, en apportant des matériaux et solutions durables dans leur conception et permettant de diminuer les émissions de CO2.  Cela représente de très nombreuses opportunités pour Saint-Gobain."

L'accord avec Sika

"C’est d’abord un très bon accord sur le plan financier pour Saint-Gobain. Ensuite, il lève un certain nombre d’incertitudes juridiques qui étaient allées croissantes. Et puis il est positif sur le plan stratégique pour deux raisons. Premièrement, parce qu’il ouvre la porte à un large champ de coopérations. Certes, il va d’abord falloir « cicatriser » quelques blessures. Mais les possibilités objectives sont importantes et nous allons pouvoir en matérialiser un certain nombre dans les ventes, ou encore l’innovation".

Le développement international

"Nous allons accélérer sur les petites et moyennes acquisitions. Nous avions défini l’année dernière une enveloppe de 500 M€ par an. Nous avons a déjà réalisé 300 M€ d’acquisitions au premier trimestre de cette année. Ce sont soit des Greenfield (investissement direct dans une entreprise, NDLR), soit des acquisitions. Nos investissements industriels eux seront clairement ciblés hors Europe , en privilégiant l’Asie  (Asie du sud-est et Inde) et  l’ Amérique Latine surtout. En Europe nous avons encore des capacités de production disponibles puisque l’activité se situe toujours en-dessous de ses niveaux d’avant-crise."

Saint-Gobain, une marque grand public ?

"Les premiers clients de Saint-Gobain resteront les artisans.  Mais ce qui me frappe, et c’est accentué par la révolution numérique, c’est que l’utilisateur final joue un rôle de plus en plus important. Nous devons donc lui parler directement. Qu’il soit l’occupant d’un bureau ou le particulier qui rénove son logement. Avec Internet, le client final est beaucoup plus avisé des possibilités offertes par le marché. Il devient donc un acteur clé. Le particulier qui rénove son appartement ou sa maison ne s’intéresse pas tellement à la manière dont les matériaux sont construits. Il s’intéresse à leur fonctionnalité : le confort, l’acoustique, la thermique, la qualité de l’air, l’esthétique, la robustesse. Et ça, c’est Saint-Gobain. Parler à l’utilisateur final nous permet d’éduquer sa demande, de le guider vers des produits à plus forte valeur ajoutée, que l’artisan ne lui proposera pas forcément. Et nous devons donc, dans le même temps, accompagner nos clients professionnels à appréhender cette relation avec un utilisateur final de plus en plus exigeant."

Commentaires

Pierre-André de Chalendar reconduit pour 4 ans à la tête de Saint-Gobain

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX