En direct

Picardie La région double son budget routes

ELISABETH GILLION |  le 28/02/1997  |  transportCollectivités localesArchitecture

-Nouveaux investissements. -Aides aux communes.

Charles Baur, président du conseil régional de Picardie, vient d'annoncer « un ensemble de mesures pour soutenir le BTP, dont l'effet sera immédiat. Comme nous avons voté le budget dès le mois de décembre, nous pouvons donner, dès maintenant, le coup de pouce nécessaire ».

Réaménagement de douze carrefours dangereux

En puisant dans le fonds conjoncturel créé en décembre pour mobiliser rapidement des crédits en faveur des secteurs en difficultés, Charles Baur va se substituer à l'Etat en réaménageant douze carrefours dangereux dans les villages. Il met 29,9 millions de francs sur la table. « Constatant que l'Etat manque de moyens et en accord avec l'Equipement, nous nous substituons à lui, pour une fois, car il s'agit de la sécurité des habitants. »

Par ailleurs, pour accélérer la réalisation du contrat de Plan, la Picardie va verser, dès cette année, 32 millions de francs de quote-part prévue sur 1998, et répondre immédiatement aux autorisations de programmes que vient de décider la direction régionale de l'équipement, ce qui va permettre de démarrer 52 millions de francs de chantiers.

En dehors des routes, « le budget 1997 reste un budget de relance pour le bâtiment, puisque nous avons maintenu la ligne de construction à hauteur du budget de 1996 qui, lui, accusait une croissance de 40 % ».

Emprunts bonifiés

Grâce au fonds conjoncturel, la région réédite en effet en faveur du bâtiment le système de bonification des emprunts, choisi pour relancer les TP l'an dernier et qui a « révélé 280 millions de travaux actuellement en cours sur 190 opérations » ; 10 millions de francs sont réservés pour bonifier les emprunts des communes et de leurs regroupements.

Charles Baur souhaite que les projets n'excèdent pas 1 million de francs et soient examinés avant fin avril pour que les travaux démarrent en juin au plus tard. Il annonce un taux de 2,75 % auprès de trois organismes bancaires, le Crédit local, le Crédit agricole, ainsi que la Caisse d'épargne. « Le dossier à remplir devrait se limiter à une simple page. Il suffit de se renseigner auprès des chargés de mission des territoires. »

Ainsi, Alain Gasnier, au nom de la fédération régionale des TP, se réjouit : « Pour la première fois, les chantiers sont connus en février, alors que, l'an dernier, nous avons subi une terrible baisse d'activité parce que les programmes n'avaient été dévoilés que fin mars. Il aurait fallu réaliser à toute vitesse le plan de charge annuel. Sur notre demande également, le conseil général de la Somme a lancé 20 millions de francs de travaux dès le mois de décembre pour éviter ce problème. »

PHOTO: Charles Baur, président du conseil régional de Picardie : «Soutenir le BTP par des mesures immédiates».

Commentaires

Picardie La région double son budget routes

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur