En direct

Picardie - 104,9 millions d'euros pour la liaison Paris-Soissons

le 22/01/2010  |  Collectivités localesAisneNordOiseParis

Réclamée par les élus, la mise à deux fois deux voies de la RN2 Paris-Soissons progresse grâce au programme de modernisation des itinéraires (PDMI). Michel Delpuech, préfet de région, annonce un investissement de 104,9 millions d'ici à 2014 : « En tant que maître d'ouvrage, l'Etat consacre le maximum de fonds à cette liaison, en fonction de l'avancement des études sur le tracé. Nous ne pouvons aller plus rapidement car nos services, mobilisés sur l'axe ouest-est et la déviation de Beauvais, ont dû délaisser Paris-Soissons », explique-t-il. Le chantier avancera donc encore en pointillés, avec un calendrier accepté par les élus. La Picardie, l'Aisne et la communauté d'agglomération du Soissonnais réclamaient 180 millions. Les collectivités ont fait contre mauvaise fortune bon cœur et apportent 40 % du montant des travaux.

Les premiers chantiers lancés

Le doublement des voies sur le tronçon reliant Le Plessis à Nanteuil-le-Haudouin est lancé. L'appel d'offres est en cours pour la déviation de Nanteuil-le-Haudouin, qui devra être livrée courant 2012 (21,5 millions). La déviation de Gondreville (28 millions) est à l'étude; le chantier doit débuter cette année. Celle de Villers-Cotterêts (17 millions) suivra l'an prochain. Elle devrait être livrée en même temps que Vaumoise (27 millions), en 2013.
Les aménagements plus légers comme les passages faune en forêt et un carrefour sont programmés en parallèle. Plusieurs goulots d'étranglement subsistent, comme le site classé de Vauciennes qu'il faudra franchir par un viaduc de 700 m. Il reste à réaliser les études et à acquérir le foncier. Le chantier est annoncé pour 2015.
Des études concernant la portion Nanteuil-le-Haudouin/Lévignen doivent être lancées avec un objectif de chantier courant 2014.Ces travaux, en limite de l'Oise et de l'Aisne, ne sont pas financés par l'Oise, qui se concentre sur la modernisation de l'axe Rouen-Compiègne-Soissons-Reims. La Dreal (direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) met à l'étude un tracé Compiègne-Soissons en dehors de la forêt, via la rive droite de la rivière. Dans la Somme, elle engage l'étude d'aménagement sur Amiens-Arras, « pour avoir enfin une vision d'ensemble sur cette nationale où les accidents sont fréquents ». -

Commentaires

Picardie - 104,9 millions d'euros pour la liaison Paris-Soissons

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX