Industrie/Négoce

Philippe de Miribel, Dompro : « 2018 s’annonce très dynamique »

Mots clés : Distribution - Hygiène et sécurité du travail - Matériel - Equipement de chantier - Produits et matériaux - Quincaillerie

Bilan 2017 et perspectives 2018. Philippe de Miribel, directeur général de l’enseigne spécialiste en quincaillerie, outillage, fourniture industrielle et EPI du groupe Adeo, répond aux questions de Négoce.

 

Quel bilan tirez-vous de 2017 pour DomPro ?

Un bilan très positif. A périmètre constant en termes d’adhérents et de magasins, les ventes de la centrale ont progressé de 9 %, soit une performance nettement supérieure à celle de notre marché, par ailleurs en reprise confirmée. Cela prouve que le travail de la Centrale a été efficace et que nos adhérents en ont profité. Cela prouve aussi que le lien qui unit la centrale aux adhérents et qui incarne en quelque sorte l’âme du groupement n’a jamais été aussi fort.

De quoi être optimiste pour 2018 donc…

Certainement. Encore une fois, la reprise est là. L’année s’annonce donc très dynamique, et ce d’autant plus que toute une série de projets sur lesquels le groupement travaille depuis parfois plusieurs années va accéder à la réalité opérationnelle. Je pense en particulier au déploiement de notre nouvel ERP qui commence en ce moment. Un ERP qui, bien au-delà de la seule gestion, permet une circulation beaucoup plus fluide de l’information entre la centrale et les adhérents. Il va faire gagner du temps mais aussi, notamment par une bien meilleure intégration des tarifs et  des informations produits, va permettre une plus grande réactivité et créativité commerciale et promotionnelle. Un outil qui s’appuiera notamment sur une base de données articles qui continue de se perfectionner (enrichissement, mises à jour en temps réel…) suite au recrutement l’an dernier d’un data manager.  Mais je pourrais aussi évoquer le renforcement de notre offre formation, celui de Lokendo (marque propre du groupement en quincaillerie lancée en 2017), ou encore la création du showroom DomPro en avril prochain (outil merchandising   pour la mise en œuvre efficace des plans de vente).  Sans parler bien sûr de toutes les opérations commerciales qui rythmeront l’année.

Lors des journées Synergie Adhérent qui ont permis de réunir le groupement en décembre dernier, vous avez également  annoncé la création de commissions mixtes centrale/adhérents, ainsi que la re-création d’un comité DomPro…

Il s’agit d’inscrire dans l’organisation même du groupement l’implication de tous ses membres. Il y a deux sortes de groupements. Ceux qui travaillent pour leurs adhérents, et ceux qui travaillent avec eux, dans le cadre d’un projet co-construit. DomPro fait partie de la 2e catégorie. Fédérés dans le Comité DomPro, les adhérents élus par leurs pairs auront un poids lors des réunions aboutissant à des choix d’orientation, des prises de décision stratégiques, d’éventuels arbitrages…

Le Groupe Adeo, dont fait partie DomPro, travaille actuellement sur Négoces et Cie, une future enseigne orientée vers les professionnels. Un nouveau concurrent pour DomPro ?

C’est à Négoces & Cie qu’il revient de s’exprimer sur son projet, sa stratégie et son positionnement. Tout ce que je peux vous dire, c’est que Négoces & Cie n’entrera  pas en concurrence avec les adhérents DomPro.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X