En direct

Petites communes recherchent futur radieux

christian robischon |  le 22/09/2017  |  Collectivités localesBâtimentBas-RhinHaut-RhinEducation

Haut-Rhin -

218 M€ Montant de nouveaux travaux décidés en 2017 dans les lycées et CFA par la région Grand Est.

21 500 m2 Surface bâtie de la Manufacture des tabacs de Strasbourg, qui sera reconvertie à partir de 2018.

15 % Hausse des mises en chantier de locaux d'activités en Bourgogne-Franche-Comté sur un an à fin juin.

Un site stratégique pour l'avenir d'une commune mais dont celle-ci ne sait encore trop que faire : le concours d'idées est là pour défricher le terrain dans le Haut-Rhin. Le département s'en est fait l'adepte depuis quelques années, sous l'impulsion de l'Adauhr, son agence d'aménagement et d'urbanisme, qui assiste les mairies dans la démarche. Organisée en marché à procédure adaptée (Mapa) mais en réalité assez inclassable, cette forme de consultation se situe quelque part entre les défunts marchés d'études de définition, les procédures en dialogue compétitif et le concours d'architecture proprement dit, qu'elle n'a pas vocation à remplacer, mais à précéder.

« Le scénario type aboutit à retenir trois équipes d'architectes-urbanistes-paysagistes. Ceux-ci ne vont pas plancher sur un programme prédéfini, mais aider justement à l'établir à partir de quelques orientations générales : donner à une place un caractère ludique, végétal ou plutôt minéral, conserver tel bâtiment ancien, valoriser des berges, etc. », décrit Florence Bisi, responsable du pôle aménagement de l'Adauhr. En pratique, le concours d'idées se révèle adapté à une petite commune pour « fixer un cap de plusieurs années sur un site aux angles d'approche multiples », poursuit-elle.

Vision globale et extérieure. Testé il y a six ans, l'outil est mis en œuvre de façon plus régulière depuis deux-trois ans. Une dizaine de communes l'ont adopté. Par exemple, Meyenheim (1 200 habitants) a lancé fin août une consultation pour le devenir de ses équipements centraux. Plus importante en taille (6 000 habitants), Brunstatt, près de Mulhouse, l'applique à un périmètre de 1,3 ha qui concentre 11 espaces publics, le centre culturel la Cour des Arts, la mairie, l'église et l'école, ceci le long de l'axe principal de circulation. « L'accumulation d'enjeux de natures différentes est telle que nous avions besoin d'une vision globale, extérieure et experte pour nous accompagner dans le temps - une décennie - et chiffrer les coûts », explique Bernadette Groff, maire de la commune nouvelle formée avec Didenheim. Conformément à l'esprit du concours d'idées, le cahier des charges est assez léger : il se borne à deux impératifs : la construction d'une halle multifonction et la rénovation de la belle fontaine Saint-Georges de 1872. Le tout suivi de quelques recommandations notamment sur la création de places de stationnement. « En dehors, les candidats ont toute latitude de propositions », indique le document. Les trois équipes en cours de sélection présenteront leurs esquisses fin octobre, avant le choix d'un lauréat en fin d'année.

Testé il y a six ans, le concours d'idées a depuis été adopté par une dizaine de communes.

Parmi les dossiers plus avancés, Pfaffenheim a retenu l'agence K'nL sur un périmètre de seulement 40 ares mais jugé essentiel pour élargir le cœur de ce village viticole. A Merxheim (1 300 habitants), le lauréat parisien Atelier Cité Architecture (ACA) a proposé un scénario de « dynamisation du centre-village ». Il consiste à « ouvrir l'enclave » que forme une ancienne usine textile en démolissant ses parties les moins intéressantes, à recentrer les équipements publics et les commerces, à construire une bibliothèque- médiathèque, une maison de santé et une quarantaine de logements. Il vise aussi à « aménager une vraie place et à raccorder ce nouveau centre au reste du village et à la rivière », décrit Bruno Tonfoni, le dirigeant d'ACA. Les travaux induits ont été évalués à 5 millions d'euros jusqu'en 2022.

Indemnisation des candidats. La formule s'est étendue à la commune bas-rhinoise limitrophe de Marckolsheim. A partir d'une commande centrée sur l'habitat, l'équipe menée par G. Studio a élargi le projet à une valorisation globale autour de l'eau du site étudié de 13 ha, au carrefour de la ville ancienne, du canal et d'un parc d'activités économiques.

Le concours d'idées indemnise les deux candidats non retenus. Ainsi, Brunstatt a budgété respectivement 10 000 et 8 000 euros HT, outre 15 000 euros pour le lauréat. Ce point est évidemment important pour l'acceptation par les architectes. Bruno Tonfoni juge les « règles du jeu correctes » et les « apports intéressants : cela redonne sa force au dialogue avec les élus et à l'audition des équipes tout en offrant une concertation avec le public qui n'est pas factice ».

PHOTO - 9066_573176_k2_k1_1393988.jpg
PHOTO - 9066_573176_k2_k1_1393988.jpg
L'île pionnière au bord du Rhin

L'île du Rhin, site naturel au bord du fleuve à Vogelgrun (Haut-Rhin), a inauguré en 2011 la formule du concours d'idées.

Des propositions très différentes sont ressorties des travaux des trois équipes menées par Michel Spitz, Mecanoo International et DeA Architectes. Ce dernier a emporté l'adhésion en proposant une vision réunissant pôle touristique et activités. Elle a servi de base au concours d'archi tec ture pour un centre culturel et touristique, attribué en 2015 au duo franco-allemand Hugues Klein-Michael Gies. Ce projet de 8,86 millions d'euros HT est le fer de lance de la reconquête du site, pour faire de la rive française un lieu attractif, digne de la coquette ville allemande de Breisach qui lui fait face. Il sera livré fin 2019.

Commentaires

Petites communes recherchent futur radieux

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur