En direct

Peter Zumthor, architecte lauréat du Praemium Imperiale 2008
Peter Zumthor - © © Groupe Moniteur

Peter Zumthor, architecte lauréat du Praemium Imperiale 2008

CHESSA Milena |  le 16/09/2008  |  InternationalRéalisationsCulteArchitectureAssociations

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Culture
Réalisations
Culte
Architecture
Associations
Europe
Profession
Professionnels
Valider

L'architecte suisse Peter Zumthor, mondialement connu pour les thermes de Vals, a été récompensé le 16 septembre pour sa "contribution au monde des arts", à travers le Praemium Imperiale 2008 décerné par la Japan Art Association. Une somme de 15 millions de yens (environ 98.000 euros) lui sera remise lors de la cérémonie officielle qui se déroulera le 15 octobre prochain à Tokyo.

Né le 26 avril 1943 à Bâle (Suisse) d'un père ébéniste, Peter Zumthor étudie à Bâle et à New York. Puis, il travaille sur des projets de restauration de bâtiments historiques dans le canton de Graubünden, au sud-est de la Suisse. Devenu architecte indépendant en 1979, il conserve aujourd'hui son atelier dans le petit village de Haldenstein du même canton. Il construit principalement en Suisse mais également dans d'autres pays d'Europe, souvent dans des zones rurales ou montagneuses éloignées des grandes villes. "L'architecture est ma passion, explique Zumthor. Aussi, quand on me propose un projet, il est important pour moi d'avoir la possibilité de faire quelque chose de beau."

Lieux de culte, musée, maison, thermes…
Son talent particulier réside dans la conception de lieux de culte. La Caplutta Sogn Benedetg (Chapelle Saint-Benoît), construite en 1989 dans le village alpin de Sumvitg, remplace une église médiévale détruite par une avalanche. Son intérieur tout en bois, conçu comme un navire, est l'image même de l'ordre. De même en 2007, la Bruder Klaus Feldkapelle (Chapelle Champêtre de Frère Nicolas) émerge des champs au sortir de Cologne. L'édifice incarne avec noblesse le profond engagement religieux des habitants de cette campagne qui vivent en communion avec la nature.

S'y ajoute Kolumba, Musée d'art de l'archevêché de Cologne (photo ci-dessus), applaudi à son ouverture à l'automne 2007, qui exprime la continuité de l'histoire depuis l'époque romaine à travers la revalorisation d'une ruine ancienne. Le musée puise sa force spirituelle dans la lumière naturelle qui en baigne les salles. Zumthor a également construit, entre autres : la Maison Gugalun en Suisse, où il s'est employé à donner un nouveau souffle à une ancienne ferme transmise à travers les générations d'une famille alpine ; les thermes de Vals, également en Suisse, bâti en pierre locale ; ainsi que le Musée d'art de Bregenz (Autriche), couvert de verre translucide.

Dans chacune de ces constructions, l'aspect pratique vit en symbiose avec la dimension esthétique. L'agencement des ombres et de la lumière ne dépareillerait pas dans l'Éloge de l’ombre du Japonais Junichiro Tanizaki. Pour Zumthor, l'architecture ne doit jamais être uniquement fonctionnelle : elle doit également apporter la beauté à l'usage. Les constructions, insiste-t-il, doivent être "conçues spécifiquement pour les lieux qu'elles occupent, pour ainsi dire, faites sur mesure".

A noter que la chaîne de télévision "Arte" diffusera à plusieurs reprises un reportage de 27 minutes sur "Les thermes de pierre" de Peter Zumthor (Richard Copans, réalisateur) : le 18 septembre à 6h10, le 20 septembre à 4h25, le 27 septembre à 11h05 et le 29 septembre à 13h.

Biographie


1943 : Naissance le 26 avril à Bâle (Suisse)
1958 : Apprentissage d'ébénisterie
1963 : Étudie à la Schule für Gestaltung de Bâle
1966 : Pratt Institute, New York : stage d'études en architecture et design
1968 : Architecte à la Direction de la protection et de la préservation des monuments, canton de Graubünden, Suisse
1978 : Tuteur à l'université de Zurich
1979 : S'établit à son compte à Haldenstein (Suisse)
1986 : Réalise un abri pour un site archéologique romain, Suisse
Atelier Zumthor, Suisse
1989 : Caplutta Sogn Benedetg (Chapelle Saint Benoît), Suisse (1994: Prix de la meilleure œuvre architecturale décerné à Graubünden)
1994 : Maison Gugalun, Suisse (1994 : Prix de la meilleure oeuvre architecturale décerné à Graubünden)
1995 : Participe au projet Light Construction présenté au MoMA
1996 : Thermes Vals, Suisse
1997 : Musée d'art de Bregenz, Autriche (1999 : Prix Mies van der Rohe)
2000 : Pavillon Suisse à l'EXPO 2000
2007 : Bruder Klaus Feldkapelle (Chapelle Champêtre de Frère Nicolas), Allemagne
Kolumba, Musée d'art de l'archevêché, Cologne, Allemagne

Les précédents architectes lauréats


2007 : Jacques Herzog et Pierre de Meuron (Suisse)
2006 : Frei Otto (Allemagne)
2005 : Yoshio Taniguchi (Japon)
2004 : Oscar Niemeyer (Brésil)
2003 : Rem Koolhaas (Hollande)
2002 : Sir Norman Foster (Grande-Bretagne)
2001 : Jean Nouvel (France)
2000 : Richard Rogers (Royaume Uni)
1999 : Fumihiko Maki (Japon)
1998 : Alvaro Siza (Portugal)
1997 : Richard Meier (Etats-Unis)
1996 : Tadao Ando (Japon)
1995 : Renzo Piano (Italie)
1994 : Charles Correa (Inde)
1993 : Kenzo Tange (Japon)
1992 : Frank Gehry (Etats-Unis)
1991 : Gae Aulenti (Italie)
1990 : James Stirling (Royaume-Uni)
1989 : Ieoh Ming Pei (Etats-Unis)

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur