En direct

Pertuy conforte sa position dans la santé

christian robischon |  le 04/07/2014  |  Collectivités localesSantéTerritoire-de-BelfortFrance entièreMoselle

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Santé
Territoire-de-Belfort
France entière
Moselle
Europe
Valider
Grand Est -

Le chantier du nouvel Institut régional du cancer (IRC) à Strasbourg-Hautepierre, commencé cette semaine, confirme le rôle moteur des projets hospitaliers dans l’activité de Pertuy Construction. La filiale Grand Est de Bouygues Construction a remporté, pour 83 millions d’euros, le macrolot gros œuvre-second œuvre de ce projet qui combine, sur 71 000 m 2 , un plateau médico-technique locomoteur et l’IRC.

Des galeries enterrées et des passerelles aériennes relieront ces deux bâtiments conçus par Groupe-6, associé à Ingerop et Solares Bauen. Pertuy mènera le chantier de trois ans et demi en groupement avec Norpac, son homologue nordiste de Bouygues.

Intervention en Suisse

Le nouvel équipement de santé vient s’ajouter à une longue liste de références, dont le gros œuvre de l’hôpital médian entre Belfort et Montbéliard jusqu’à début 2016. « Nos équipes ont acquis une expertise en ingénierie technique de construction ou restructuration lourde hospitalières qui s’exporte au-delà de notre périmètre géographique », souligne Pierre Calas, directeur Alsace/Bourgogne/Franche-Comté. Ainsi, Pertuy interviendra l’an prochain sur un nouvel hôpital à Zurich, à l’invitation de Losinger Marazzi, filiale suisse de Bouygues Construction, lauréate du marché en conception-réalisation. Ce mode d’organisation, Pertuy l’a expérimenté avec Quille Construction et Aart-Farah pour le nouveau centre hospitalier régional de Metz livré en été 2012, un marché de 190 millions d’euros.
En parallèle, l’entreprise poursuivra un autre chantier strasbourgeois majeur : la rénovation-extension en site occupé, sur 50 000 m 2 , du Palais de la musique et des congrès (PMC), signée de Rey & Lucquet et de l’autrichien Untertrifaller. Engagé en août 2013, ce macrolot s’élève à 24 millions d’euros, soit 48 % du montant global du projet, livrable en 2016. Le gros œuvre de la tranche neuve sera livré à la fin de ce mois. Le PMC procure l’occasion d’une application à grande échelle (10 000 m 3 ) du béton autoplaçant.
L’activité alsacienne grimpe désormais à près d’un tiers du chiffre d’affaires, situé à 228 millions d’euros en 2013, pour 550 salariés.

PHOTO - 801067.BR.jpg
PHOTO - 801067.BR.jpg - © Groupe-6

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur