En direct

PERPIGNAN La rocade ouest devrait être lancée d'ici à 2004

JEAN LELONG |  le 29/09/2000  |  Pyrénées-OrientalesAménagementTransportsArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Pyrénées-Orientales
Aménagement
Transports
Architecture
Valider

280 millions de francs inscrits au contrat de plan

La construction de la rocade ouest de Perpignan figurait déjà au XIe contrat de Plan Etat-région. Elle sera finalement engagée dans le cadre de l'actuel contrat qui affecte 280 millions de francs à ce projet. L'enveloppe doit permettre de financer les études et les acquisitions foncières pour les deux premières tranches de l'ouvrage (70 millions de francs) ainsi que la réalisation de la première tranche (210 millions).

Projet d'aménagement

La première section, de 2 km, se branchera sur l'actuelle pénétrante au nord de Perpignan en longeant l'autoroute A9. Elle devra franchir la voie ferrée et la rivière Têt pour se connecter, via un échangeur, avec la voie sur berge. La seconde section comportera un second ouvrage de franchissement de la Têt, puis courra sur 3 km jusqu'au péage autoroutier de Perpignan sud.

Les deux tranches suivantes assureront la jonction avec la RN9, puis la RN114, au sud de Perpignan.

Le caractère très urbain du projet et les contraintes techniques expliquent en partie le retard pris. « Le projet a été retravaillé en concertation avec la ville de Perpignan et le conseil général, explique Alain Richou, responsable du service études et travaux neufs à la direction départementale de l'équipement des Pyrénées-Orientales. L'ouvrage a pour vocation principale le trafic de transit, mais nous avons essayé aussi de l'adapter au trafic local et au développement urbain de Perpignan, notamment en modifiant certains échangeurs. Nous avons voulu faire de ce dossier un projet d'aménagement du territoire et pas seulement un projet routier. »

La DDE boucle actuellement le dossier d'avant-projet sommaire. La procédure de déclaration d'utilité publique pourrait être engagée à la mi-2001, ce qui laisse prévoir un démarrage des travaux fin 2003 ou début 2004. La seconde tranche serait réalisée dans le cadre du contrat de Plan suivant.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil