En direct

Perpignan-Figueras : Eiffage va être indemnisé

laurence francqueville |  le 10/11/2009  |  EntreprisesMarchés publicsPyrénées-OrientalesFrance Europe

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Entreprises
Marchés publics
Pyrénées-Orientales
France
Europe
Réglementation
Transports mécaniques
Valider

Le gouvernement espagnol a approuvé l'"addendum" au contrat de concession de la LGV entre Perpignan et Figueras livrée en février dernier par le consortium franco-espagnol TP Ferro (Eiffage et ACS) mais non exploitée dans la mesure où, de l'autre côté des Pyrennées, le réseau ne sera prêt qu'en 2013.

Dans un contexte de crise, Eiffage se dit satisfait de la solution qui consiste à prolonger la concession de 50 à 53 ans et à indemniser le consortium à hauteur de 107,9 millions d'euros.
Pour éviter qu'il ne faille attendre 2013 pour utiliser la connexion avec la France via la section réalisée par TP Ferro, les autorités espagnoles ont lancé les travaux de réalisation d'une bretelle de quelques kilomètres pour connecter la ligne nouvelle à la ligne existante au niveau de Figueras. Parallèlement, un troisième rail est en cours d'installation sur une des deux voies de la ligne existante pour permettre aux trains de voyageurs d'aller jusqu'au tunnel sans changement d'essieu, l'écartement espagnol étant supérieur à l'écartement europée. Quelques trains de voyageurs devraient donc pouvoir commencer à circuler fin 2010, histoire de "roder" le matériel.

Plus d'informations sur le BTP en Europe avec Le Bulletin européen du Moniteur

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil