En direct

Permis d’innover : les huit lauréats de l’AMI autorisés à concrétiser leur projet
Parmi les lauréats, l'agence d'architecture Hub propose de concrétiser son projet de «Village vertical». - © Hub Architectes

Permis d’innover : les huit lauréats de l’AMI autorisés à concrétiser leur projet

Marie-Douce Albert |  le 07/09/2018  |  AménagementDroit de la constructionJacques MézardJulien DenormandieMinistère de la Cohésion des territoires

A l’issue d’un appel à manifestation d’intérêt lancé par Bordeaux Euratlantique, Euroméditerranée et Grand Paris Aménagement, huit organismes, des agences d’architecture, des entrepreneurs mais aussi le Cérib, ont été désignés le 6 septembre pour mener à bien sept expérimentations constructives qui nécessiteront de déroger à la réglementation. Les projets doivent désormais trouver leur maître d’ouvrage et leur site.

Le permis d’innover, c’est l’autorisation donnée aux concepteurs et aux constructeurs de faire fi de la règle pendant sept ans afin de tester de nouvelles techniques, de nouvelles formes, de nouveaux programmes dans le périmètre des Opérations d’intérêt national (OIN). Dans les mois à venir, huit porteurs de projets pourront donc s’essayer à ce nouvel exercice sur les territoires de Bordeaux Euratlantique, Euroméditerranée et Grand Paris Aménagement.

Le dispositif dérogatoire a été instauré par l’article 88-II de la loi Création, Architecture et Patrimoine du 7 juillet 2016. Pour lui donner un coup de boost et susciter l’intérêt notamment des concepteurs, les trois établissements publics bordelais, francilien et marseillais avaient donc décidé de créer l’émulation en lançant, en décembre 2017, un appel à manifestation d’intérêt. En mars dernier, 37 dossiers avaient été déposés. Le 6 septembre, Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires et son secrétaire d’Etat, Julien Denormandie, ont dévoilé la liste des huit lauréats porteurs de sept propositions appelées à se concrétiser.

 

Huit acteurs pour sept innovations

 

Canal architecture : auteur en 2017 de l’ouvrage « Construire réversible », l’architecte Patrick Rubin propose de concevoir des bâtiments structurellement assez souples pour être capables de changer aisément de destination et de répondre aux besoins nouveaux des occupants.

Cérib : le Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton a planché sur la seconde vie du matériau et propose de tester, dans la construction de bâtiments démonstrateurs, l’utilisation de granulats de bétons recyclés, notamment issus des sites industriels ou de la déconstruction. Le Cérib précise que son projet a été retenu par les trois EPA organisateurs.

Cyme, associé à FCBA : le cabinet de conseils bordelais Cyme travaille sur le développement de la filière bois française et sa capacité d’innovation en matière de construction et a notamment créé un consortium d’entreprises baptisé Arbo. Associé pour l’AMI à l’institut technologique FCBA, il réfléchit aux moyens d’éviter le traitement chimique du bois de construction et d’améliorer la durabilité biologique des structures.

Daquin & Ferrière architecture : l’agence installée à Montreuil (Seine-Saint-Denis) propose de mettre en place un système de réutilisation des eaux usées et des eaux de pluie, couplé à un système plus général d'économie circulaire grâce à un procédé de phytoépuration.

Dauphins Architecture : cette agence bordelaise propose de rendre les logements plus évolutifs et modulables notamment dans le but d’assurer à l’acquéreur un investissement durable. Elle table aussi sur une amélioration du confort par la création de systèmes bioclimatiques qui permettront notamment une meilleure ventilation des habitations.

Hub architectes : l’agence parisienne avait auparavant étudié l’idée d’un « Village vertical », mais son projet s’était alors heurté aux limites de la réglementation. Dans le cadre du permis d’innover, ces architectes pourront donc finalement expérimenter la construction de ces logements, par ailleurs évolutifs et bioclimatiques.

Zabox Edelen : installé à Aubagne (Bouches-du-Rhône), le fabricant de boîtes aux lettres Edelen envisage de remplacer les modèles normalisés par un ensemble combinant des réceptacles plus petits et des boîtes à colis mutualisées, connectées et sécurisées.

 

Mise en œuvre

 

Toutes ces idées peuvent paraître encore assez théoriques puisque les candidats à l’AMI n’avaient pas à développer un projet définitif mais juste à convaincre sur la base d’un argumentaire de moins de 10 pages. Mais l’objectif est bien maintenant d’associer ces lauréats à des maîtres d’ouvrage et d’identifier les sites propices à la mise en œuvre. Si aucun calendrier précis ne semble pour l’heure fixé, lors de l’annonce du palmarès de l’AMI le 6 septembre, Julien Denormandie l’a assuré : « Ca ira vite. »

Pour le ministère de la Cohésion des territoires, il s’agit aussi désormais de donner plus d’ampleur au permis d’innover. Le projet de loi Elan (Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique) doit en effet permettre d’élargir cette disposition aux grandes opérations d’urbanisme, les GOU, et aux opérations de revitalisation des territoires.

 

Commentaires

Permis d’innover : les huit lauréats de l’AMI autorisés à concrétiser leur projet

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX