Performance énergétique

Performance énergétique et environnementale : tous les bâtiments neufs bas carbone pour 2018 ?

Mots clés : Efficacité énergétique - Réglementation thermique et énergétique

Alors que l’année 2018 verra la montée en puissance de l’expérimentation E+C-, la loi prévoit une entrée en vigueur du volet bas carbone de la future réglementation dans l’année. Point d’étape. 

 

L’année 2017 a vu le démarrage de l’expérimentation E+C-. Lancée il y a un an, l’observatoire  compte aujourd’hui 81 bâtiments. S’il est encore un  peu tôt pour en tirer des conclusions, on note néanmoins que les niveaux atteints par la majorité ces bâtiments oscillent autour de E2 et E3 pour la performance énergétique (sur une échelle croissante de E1 à E4) avec pour l’heure aucun E4.

Et une majorité de C1 pour la réduction carbone (sur une échelle croissante de C1 à C2). Ces résultats ne sont cependant pas encore représentatifs de l’ensemble du parc  immobilier. Les premiers bâtiments, engagés de  façon  volontaire,  sont essentiellement des bâtiments résidentiels. Les bâtiments tertiaires sont encore peu présents dans cette expérimentation. Pour les attirer, des pistes de réflexions sont d’ailleurs actuellement menées.

 

1 000 bâtiments E+C- attendus fin 2018


2018 sera néanmoins l’année de la montée en puissance de l’expérimentation E+C-. Si 81 bâtiments à Énergie positive et Réduction Carbone ont déjà été évalués dans le cadre de l’observatoire à ce jour, plus de 400 seront observés au premier trimestre, et 500 à 1 000 sont espérés d’ici à la fin de l’année. De quoi analyser de manière plus poussée les modes constructifs et les solutions énergétiques choisis en fonction des niveaux de performances atteints ainsi que les données économiques.

A prévoir également pour 2018 : un nombre croissant de certifications E+C- en 2017, avec l’arrivée de la deuxième vague de bâtiments dont des logements sociaux qui seront tous certifiés.

 

Une réglementation Bâtiment bas carbone pour 2018 ?


Les textes prévoient aujourd’hui deux dates pour la future réglementation sur les bâtiments neufs. 2018 d’abord où les bâtiments neufs devront respecter un seuil maximum d’émission de gaz à effet de serre. Et 2020 où ils devront être à énergie positive. Un peu trop tôt ! Les acteurs ne sont pas prêts, l’expérimentation est encore en cours. C’est la raison pour laquelle, certains acteurs interpellent le gouvernement pour que les deux volets de la réglementation énergie et carbone, entrent en vigueur en même temps, en 2020, le temps d’expérimenter sereinement. Ce serait un bon compromis.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X