En direct

Pénurie de bitume : après la réunion de crise, les chiffres se précisent et les troupes s’organisent
Plusieurs chantiers routiers subissent des retards de livraison de bitume.

Pénurie de bitume : après la réunion de crise, les chiffres se précisent et les troupes s’organisent

Emmanuelle Picaud |  le 25/07/2018  |  ChantiersTechniquePénurie de bitumeRoutes de FranceColas

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Infrastructures
Chantiers
Technique
Pénurie de bitume
Routes de France
Colas
Eurovia
Bouygues
Eiffage
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

La réunion qui s’est déroulée mardi 24 juillet au ministère des Transports a apporté des éléments de clarifications sur la pénurie de bitume. Des mesures d’urgence ont été prises dans la foulée. Plusieurs chantiers sont actuellement pénalisés.

 

Le mardi 24 juillet en soirée, une réunion a été organisée au ministère des Transports pour « faire le point sur la situation » de la pénurie de bitume à laquelle font actuellement face plusieurs chantiers en France. L’Union française des industries pétrolières (Ufip), L’Union des transports et logistique de France (TLF), l’Association des Transporteurs de Matières Dangereuses (ATMD), Routes de France et deux représentants de l'administration (la DGE et la DGEC) étaient présents autour de la table.

Chiffres à l’appui

Cette réunion, qui a été organisée à la demande de Routes de France, a apporté de nouveaux éléments de réponse. D’une part, il semble qu’on en sache plus sur l’étendue de cette pénurie qui, jusqu’à présent, ne faisait l’objet que d’hypothèses. « Hors région Paca, toutes les régions sont touchées. Nous observons des réductions de livraisons de 15 à 20 % » détaille au Moniteur Pierre Calvin, le président de Routes de France. Conséquence directe du manque d’approvisionnement, plusieurs chantiers sont actuellement décalés, voire arrêtés, en attendant que les stocks soient de nouveau alimentés.

D’autre part, l’hypothèse du rebond du marché des travaux routiers - qui aurait pu expliquer que les stocks aient pu manquer du fait d’un manque d’anticipation des fournisseurs - semble peu plausible. « Nous avons eu un rebond de 4% cette année », souffle le président. Un chiffre en augmentation, donc, mais pas dans des proportions suffisantes pour expliquer une telle situation.

Flux tendu en juillet

[...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Pénurie de bitume : après la réunion de crise, les chiffres se précisent et les troupes s’organisent

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur