En direct

Pelle hydraulique : les prémices de l’automatisation
Un large écran installé dans la cabine guide l'opérateur dans son travail - © GILLES RAMBAUD

Pelle hydraulique : les prémices de l’automatisation

Gilles Rambaud |  le 22/09/2014  |  Matériel de chantierInternationalTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
Matériel de chantier
International
Technique
Valider

Komatsu installe une électronique de pointe à l’intérieur d’une pelle et automatise certains mouvements.

En feuilletant le catalogue de Komatsu on s'aperçoit que certaines machines sont suivies du suffixe « i » pour « intelligent ». Cela indique que des systèmes électroniques de guidage et d'aide à la conduite ont été directement montés en usine et sont intégrés au cœur même de l'engin. On trouve dans cette catégorie des bouteurs (le D61 dans un premier temps, prochainement suivi par quatre autres modèles) et une pelle hydraulique, la PC210. Que les bouteurs soient guidés par laser ou GPS, voilà qui commence à être courant. Mais pourquoi une pelle ? « Je suis persuadé que ces systèmes vont très rapidement se généraliser. La PC210 est une machine polyvalente de 21 t qui constitue le cœur du marché. Il est logique de commencer par elle » explique Dirk Legrand, directeur général adjoint chez Komatsu Europe. En quoi cette machine est-elle intelligente ? Parce qu’elle sait positionner son godet dans l'espace grâce à une modélisation informatique de ses mouvements couplée à des capteurs placés sur les axes et sur les vérins. Cette position est ensuite placée sur un plan grâce à une géolocalisation par satellite. Un ordinateur embarqué et un large écran dans la cabine complètent le dispositif qui guide l'opérateur dans son travail. Mais Komatsu va plus loin.

Protection des conduites enfouies

Comme la lame asservie d'un bouteur qui bouge toute seule, la PC210i automatise deux fonctions. La première est l'instauration d'une cote à ne pas dépasser. Cette profondeur se pianote sur l'écran de contrôle et le godet de descendra pas plus bas, quels que soient les ordres des joysticks. « Plus de creusement inutile » s'enthousiasme Dirk Legrand, qui évoque également la protection des conduites enfouies. La seconde fonction permet d'effectuer un nivellement d'un seul geste. Ce coup de godet bien rectiligne réclame un certain savoir-faire. Avec la PC 210i la coordination du mouvement est automatisée. Dirk Legrand est persuadé de voir dans ces fonctions les prémisses de la pelle de demain. « Le guidage et l'automatisation vont se généraliser dans les pelles comme le GPS s'est généralisé dans les automobiles ». A cette prédiction on objectera que le guidage a mis 15 ans à s'installer dans les niveleuses et encore, toutes n’en sont pas équipées. « Ça va décoller d'un coup ». Si tel est vraiment le cas alors l'installation en usine de ces systèmes sera un véritable atout car ils seront parfaitement calibrés, mieux protégés, intégrés dans la structure même de la carrosserie et couverts par la garantie du constructeur. C'est tout l'intérêt de l'accord passé entre Komatsu et Topcon dont la PC 210i est le fruit.

Commentaires

Pelle hydraulique : les prémices de l’automatisation

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur