En direct

Pékin veut renforcer la lutte contre la pollution avant les J.O. de 2008

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 03/07/2003  |  TechniqueEnvironnementInternational (hors U.E)

La capitale chinoise veut renforcer la lutte contre la pollution avant les Jeux Olympiques de 2008, mais la tâche risque d'être difficile à cause de l'accroissement du trafic d'automobiles à Pékin, a déclaré le maire-adjoint de la ville, cité jeudi par le China Daily.
Liu Zhihua a indiqué que la municipalité avait décidé d'un plan pour que le charbon, dont 25 millions de tonnes ont été brûlées l'an dernier dans la capitale, soit progressivement remplacé par du gaz naturel, dont la consommation doit être portée à 5 milliards de mètres cubes annuels en 2007, contre 1,8 milliard aujourd'hui.
M. Liu a reconnu que la consommation n'avait diminué que de 2 millions de tonnes depuis 1998, mais surtout que "les dommages causés par les émissions de véhicules sont de plus en plus difficiles à contrôler alors que le nombre de voitures en ville augmente de 10% par an", selon ses propos rapportés par le journal.
Plus de 200 entreprises polluantes vont également déménager hors de la capitale dans les quatre années à venir et deux ceintures vertes créées autour de Pékin, a encore promis le maire-adjoint.

Commentaires

Pékin veut renforcer la lutte contre la pollution avant les J.O. de 2008

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur