En direct

Peau de lumière au Frac Centre

le 08/11/2013  |  France entière

Orléans -

Le Fonds régional d’art contemporain du Centre (Frac) abrite une collection orientée sur les liens entre art et architecture. Il était donc logique que le concours pour le nouveau bâtiment d’accueil, Les Turbulences, retienne un tandem artistes-architectes. Les lauréats, Electronic Shadow et Jakob MacFarlane, proposent une œuvre commune, peau de lumière greffée sur un squelette d’acier. Les concepteurs parlent un même langage constitué de points, lignes, surfaces et volumes. Résultat : les 12 000 LED intégrées à la façade matérialisent ou dématérialisent la structure, selon qu’elles soulignent les contours du bâtiment ou les gomment en éclairant la totalité des panneaux. Les changements de lumière et de couleur sont programmés par ordinateur mais évoluent en temps réel en fonction des conditions météorologiques locales. Ce signal urbain se trouve donc en perpétuel mouvement.

PHOTO - 755326.BR.jpg
PHOTO - 755326.BR.jpg

Commentaires

Peau de lumière au Frac Centre

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur