En direct

Paysage Des chartes architecturales pour les territoires de Savoie

PHILIPPE CLARET |  le 30/08/2007  |  Collectivités localesArchitectureAménagement

Si l’urbanisme reste une compétence communale, le département souhaite mettre en place une culture partagée du paysage construit.

A la demande du conseil général de Savoie, le CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) du département élabore des chartes architecturales et paysagères pour chacun de ses sept territoires. « La compétence de l’urbanisme est exercée par les communes, explique le directeur du CAUE Bruno Lugaz, mais le département souhaitait impulser une réflexion commune sur la mise en valeur des paysages, la valorisation du patrimoine bâti mais aussi sa nécessaire adaptation aux contraintes actuelles. » Pas question d’imposer un nouvel outil réglementaire. « Notre volonté est plutôt de mettre en place des outils d’échange et de réflexion, de partager une culture. »

Lever des contraintes. Les premiers travaux sont déjà vieux de cinq ans puisque c’est en 2002-2003 que naissent les premières ébauches d’une charte expérimentale sur le massif du Beaufortain. A partir de 2004, le travail a été élargi sur l’ensemble du bassin d’Albert-ville-Ugine, et la première charte a été signée en 2005 sur ce premier « territoire ». Elle se veut avant tout pédagogique. Une première partie décrit les paysages rencontrés (quatorze microbassins, six « entités paysagères étagées »), analyse le patrimoine bâti, du plus traditionnel au plus moderne, pose les enjeux actuels (architecturaux, techniques, urbanistiques) ; puis propose quatre « cahiers d’architecture » (région d’Albertville, Val d’Arly, Beaufortain, Haute Combe de Savoie).

« Des cahiers conçus pour engager la discussion avec les porteurs de projet, insiste Bruno Lugaz, et pour sortir d’une vision uniquement patrimonialisante ou trop réglementée. En Savoie, il est encore interdit de construire en bois dans certaines communes. Les toitures-terrasses ou végétalisées peuvent être interdites. Les pentes imposées peuvent empêcher l’installation de capteurs solaires. Il doit être possible de lever ces contraintes tout en respectant le paysage. » La charte s’accompagne d’une réorganisation de la consultance architecturale. « Une commune sur deux n’avait plus d’architecte consultant. Le service est maintenant accessible partout et ne coûte plus rien aux communes, puisque le conseil général et le syndicat Arlysère le subventionnent chacun à 50 %. » Deux nouvelles chartes ont été signées depuis sur l’avant-pays savoyard et « cœur de Savoie », et deux autres devraient aboutir en 2007, sur les vallées de la Maurienne et la Tarentaise.

PHOTO - Charte paysagère 1.eps
PHOTO - Charte paysagère 1.eps
PHOTO - Charte paysagère 2.eps
PHOTO - Charte paysagère 2.eps

Commentaires

Paysage Des chartes architecturales pour les territoires de Savoie

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur