En direct

Pays de la Loire Médiocre bilan de la construction de logements

bertrand escolin |  le 28/02/1997  |  Collectivités localesLogementImmobilierMaison individuelleLoire-Atlantique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Logement
Immobilier
Maison individuelle
Loire-Atlantique
Maine-et-Loire
Mayenne
Vendée
Valider

Le nombre de logements mis en chantier en 1996 se maintient globalement grâce à une bonne tenue de l'individuel, alors que le collectif baisse de 21 % sur un an.

Selon la direction régionale de l'équipement (DRE), 19 572 logements ont été mis en chantier en 1996, soit 5 % de moins qu'en 1995 (20 537). La chute de la construction de logements collectifs ( - 21 %) est largement responsable de cette baisse générale. Seule la maison individuelle se maintient bien et tire son épingle du jeu, grâce au prêt à taux zéro. Les logements individuels progressent de 5 %, à décomposer en + 11 % pour le diffus et - 16 % pour le secteur groupé.

Les perspectives sont modestes. Les autorisations de construire en 1996 confirment cette tendance : elles progressent de 3 %, avec + 16 % en individuel diffus et + 17 % en individuel groupé, mais chutent de 18 % en collectif. Comme partout, on observe une forte baisse des autorisations de construire en secteur aidé : - 33 % en locatif et - 24 % en accession.

Le prêt à taux zéro a entraîné une forte progression du secteur libre qui gagne 35 % sur un an.

GRAPHIQUE :NOMBRE TOTAL DE LOGEMENTS AUTORISES ET COMMENCES DE 1991 A 1996 La maison individuelle permet le maintien du marché. (SOURCE DRE/SICLONE)

La situation par départements est, elle aussi, contrastée

La Loire-Atlantique, avec la moitié du marché collectif régional, accuse une baisse de 9 % des mises en chantier : - 21 % en collectif et - 29 % en individuel groupé. Mais les autorisations enregistrées (800 unités) pourraient annoncer une reprise pour cette année.

En Maine-et-Loire, les mises en chantier baissent de 7 %, et les autorisations, tirées à la baisse par le collectif et l'individuel groupé, de 10 %

En Mayenne, la baisse générale est tempérée par une nette reprise des autorisations dans tous les secteurs, notamment en collectif ( + 79 %).

La Sarthe subit moins que la Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire les mauvais résultats du collectif qui ne représente qu'une faible part de l'activité traditionnelle locale. Les mises en chantier progressent de 2 %, et les autorisations de construire de 13 %.

En Vendée les mises en chantier sont stables dans les trois secteurs, mais les autorisations de construire en collectif chutent de 40 %.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur