En direct

Pau Un plan de réhabilitation-démolition-construction pour la cité d'Ousse-des-bois

FLORENCE ELMAN |  le 29/01/1999  |  ImmobilierLogementCollectivités localesPyrénées-AtlantiquesFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Collectivités locales
Pyrénées-Atlantiques
France entière
Hygiène
Bois
Travaux publics
Rénovation
Valider

80 logements seront réhabilités cette année, 3 immeubles seront démolis en 2001 et remplacés par du collectif pavillonnaire.

La cité d'Ousse-des-bois, construite dans les années 60, va être réhabilitée avec l'idée centrale de mieux l'intégrer au quartier du Hameau. Après trois années d'études, la Société béarnaise d'économie mixte pour l'habitat (SBEMH) que préside le maire de Pau, André Labarrère, vient de présenter un plan quinquennal de « réhabilitation/démolition/construction ».

Première opération, qui va démarrer en février : la réhabilitation de 80 logements (une tour et un bâtiment) sur dix mois, pour un montant de 12 millions de francs. « Il s'agit de faire du neuf et de don- ner une seconde vie à ces immeubles », insiste Jean-François Maison, directeur adjoint de la SBEMH. Cette rénovation lourde concerne l'intérieur (pièces humides, transformation des celliers en vérandas, sécurisation des halls d'entrée...) et l'extérieur (création de parkings et garages, aires de jeux, espaces verts...).

En parallèle, 24 pavillons seront construits (livraison prévue début 2000) sur un terrain vacant qui jouxte la cité. L'enveloppe est de 10 millions de francs. L'architecte devrait être rapidement désigné et les appels d'offres lancés au cours du premier trimestre.

C'est en 2001 qu'aura lieu la démolition (4 millions de francs) de deux bâtiments et d'une tour (en tout 150 logements) afin de dédensifier la cité et de diversifier l'habitat au profit d'un collectif pavillonnaire. Deux tranches de 30 maisons de ville (16 millions de francs chacune), à livrer en 2002, remplaceront l'habitat vertical.

Sont également prévus des travaux de voierie et le déplacement de deux courts de tennis (2 millions). Le taux de vacance actuel sur la cité, de l'ordre de 10 %, permettra de reloger tous les habitants.

Ce plan quinquennal, d'un montant total de 60 millions de francs, sera financé par la SBEMH, la ville de Pau, le département et la région et bénéficie de crédits européens. Il est soutenu par la Caisse des dépôts et consignations.

PHOTO

La réhabilitation s'étalera sur 10 mois à compter de février, pour un coût de 12 millions.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur