En direct

Patrimoine Perspective historique « retrouvée » pour mise en scène moderne

CLAUDE HUBERT |  le 16/08/2007  |  SantétransportTechnique

En s’inspirant d’une perspective historique très altérée, le bourg de Carrouges (Orne), le château en contrebas et la maison du parc régional naturel Normandie-Maine, se redécouvrent un site commun à travers un axe fort recomposé où se mêlent piétons et voitures.

Traiter un axe routier et piéton dans le style « jardin à la française », c’est l’aménagement réalisé par trois maîtres d’ouvrage différents pour composer un site unique. « Trois en un », explique le maire de Carrouges, également président du parc naturel régional Normandie-Maine dont le siège se situe dans l’ancienne chanoinerie du château. Celle-ci est justement inscrite en bordure de la perspective qui se développe du bourg sur la crête, jusqu’au château en contrebas. Un château dont l’origine médiévale défensive se trouvait dans des marécages aujourd’hui asséchés. Le document de référence qui a servi pour l’aménagement actuel est un plan datant de 1711 qui traduit une « pensée », une mise en scène architecturale et paysagère. Mais ce que l’on voit au bout de la perspective n’est qu’un châtelet. C’est en fait la poterne du château qui, au XVIIIe siècle, était inscrite devant une grande pièce d’eau faisant miroir, attirant le regard depuis les hauteurs. Et ce n’est qu’en arrivant en bas que se dévoile toujours le vrai château, sur la gauche, très imposant.

Création contemporaine. C’est une mise en scène du pouvoir, au service d’une lignée de propriétaires nobles qui durant des siècles ont possédé les forges aux alentours. Bien sûr, aujourd’hui, la mise en scène « retrouvée » résulte d’une vraie création contemporaine pour découvrir globalement un site à travers chacune de ses trois composantes, en voiture ou à pied. De haut en bas, du bourg au châtelet, on a d’abord une allée en forte déclivité qui a été traitée en béton désactivé ocre jaune par la communauté de communes de Carrouges qui a la compétence voirie. Ensuite un replat est délimité par deux ronds-points en granit. Cette séquence traitée en tapis vert est une portion de la route départementale qui s’échappe ensuite à droite. La perspective se poursuit à partir de là par une allée piétonne en gravier ocre jaune, la troisième séquence reliant la maison du parc au château, avec l’Etat comme maître d’ouvrage. Le nouveau tracé de la route départementale reporté parallèlement à l’allée piétonne permet de greffer quelques perspectives secondaires perpendiculairement ou obliquement pour délimiter deux parkings, un pour le parc, un pour le château, séparés par la restauration d’un potager figurant sur le plan d’origine. Mais la prouesse réalisée par le service routes du conseil général de l’Orne réside dans ce que la portion de route départementale inscrite dans la perspective, pour être bien perçue du bourg comme un « jardin rectangle », est en fait un trapèze ! Il y a une sophistication de l’aménagement, explique Pascal Billard, paysagiste DPLG au parc Normandie-Maine. En s’inspirant de l’art des jardins à la française, il a collaboré avec tous les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre pour cette création contemporaine. L’architecte des Bâtiment de France de l’Orne, Nicolas Gautier, à ce titre conservateur du château, est aussi celui qui a validé l’étude concernant la création d’une ZPPAUP englobant à la fois le bourg, le siège du parc et le château, tous les deux classés, permettant ainsi une maîtrise de l’évolution du paysage plus partagée.

CARTE - AME 412 PLAN CARROUGES.eps
CARTE - AME 412 PLAN CARROUGES.eps
PHOTO - AME 5412 CAROUGES.eps
PHOTO - AME 5412 CAROUGES.eps

Commentaires

Patrimoine Perspective historique « retrouvée » pour mise en scène moderne

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur