En direct

Patrimoine à rénover, un atlas pour chaque classe

Emmanuelle Lesquel |  le 24/02/2017  |  Collectivités localesPatrimoine

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Patrimoine
Valider
Le Havre -

Protéger son patrimoine architectural tout en enclenchant la rénovation énergétique des logements. Pour réussir ce difficile pari, la communauté de l'agglomération havraise (Codah) a réalisé un atlas de la rénovation énergétique. Il lui aura fallu trois ans de travail pour mettre au point cet outil original qui recense 34 profils de logements répartis en sept périodes de construction. Maison de ville à pans de bois, patrimoine Perret (du nom de l'architecte en charge de la reconstruction après la seconde guerre mondiale) ou habitat pavillonnaire bon marché possèdent chacun désormais un « guide » précis des bouquets de travaux de rénovation thermique à réaliser en fonction de leur profil architectural.

Ce travail a été réalisé en partenariat avec le Caue 76 et les architectes-urbanistes de l'Etat. « Grâce au profil de répartition des déperditions de chaleur, nous avons constaté que les priorités ne sont pas toujours celles auxquelles on pense. Par exemple, sur les maisons pavillonnaires, les fenêtres ne représentent que 7 % des déperditions. Les travaux efficaces concernent les murs et toitures, qui représentent respectivement 23 et 15 % des déperditions », illustre Emilie Leproust-Houllier, chargée de mission énergie-climat à la Codah. Elle ajoute que sur l'habitat Perret, protégé par l'Unesco et ne pouvant donc pas supporter d'isolation par l'extérieur, la modélisation montre que les murs ne sont de toute façon pas un enjeu de déperdition thermique.

Labellisation BBC rénovation. Pour chaque type de logement, le bouquet de travaux recommandé vise une labellisation BBC rénovation. « Les propriétaires peuvent commencer une partie des travaux, préconisés avec un ordre précis, puis reprendre quelques années plus tard et toujours être compatibles avec la labellisation », souligne la chargée de mission. Elle ajoute qu'une maison à pans de bois peut ainsi atteindre le niveau BBC rénovation dès la deuxième phase de travaux pour une enveloppe de 20 000 euros : « Cela montre que c'est possible. D'autant qu'il existe des aides pour réaliser ces travaux. Ces connaissances nous ont permis de lancer en fin d'année une politique publique ambitieuse de rénovation énergétique qui vise 10 000 logements rénovés d'ici à 2021 générant 135 millions d'euros de travaux. » Cette politique comprend une plate-forme et un soutien financier pour les maisons individuelles, les copropriétés ainsi que pour les bailleurs sociaux v i a des contrats d'objectifs. Le troisième programme local de l'habitat de la Codah (2016-2021) consacre ainsi 70 % de ses efforts financiers à la rénovation de logements existants.

« L'atlas nous permet par ailleurs d'apporter des connaissances aux professionnels et d'alimenter leur culture commune », se félicite Emilie Leproust-Houllier. Dominique Frebourg, président de la FFBTP du Havre Pointe de Caux confirme : « Même si on en parle beaucoup, la rénovation énergétique ne décolle pas. Nous pensons que le programme lancé par la Codah pourrait avoir un vrai effet levier et produire des effets significatifs sur la reprise. »

PHOTO - 5974_377235_k2_k1_947282.jpg
PHOTO - 5974_377235_k2_k1_947282.jpg - © BENARD / ANDIA.FR

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur