En direct

PATRICK VANDEVOORDE, Directeur général de la SCET, GROUPE CAISSE DES DEPOTS

JEAN-BERNARD GILLES |  le 11/02/2000  |  Collectivités localesTransportsSEMHaute-GaronneGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Transports
SEM
Haute-Garonne
Gironde
Paris
Valider

Du Cete Sud-Ouest à la Scet

Patrick Vandevoorde aime Toulouse. Cet ingénieur des ponts de 50 ans y est arrivé en 1979. En poste à la direction départementale de l'équipement de Haute-Garonne, il y construit son bout de rocade, « comme tout le monde à cette époque », lui, le parisien qui a commencé sa carrière au Cete du Sud-Ouest dans la banlieue de Bordeaux. Devenu, en 1984, directeur de l'agence d'urbanisme de Toulouse, il sent le formidable potentiel de l'agglomération.

« La décentralisation offrait des marges de manoeuvre nouvelles aux agglomérations », admet Patrick Vandevoorde qui, remarqué par le maire Dominique Baudis, dirige dès 1988 MT Développement (dont la Caisse des dépôts est un des actionnaires), le concessionnaire choisi par le Syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération toulousaine pour construire la ligne A du métro de Toulouse. Précis, ferme, diplomate, sa capacité de décision et son art de la synthèse lui donnent une forte légitimité.

Depuis qu'a été fait le choix d'une société d'économie mixte mandataire - la Smat - pour construire la ligne B du métro toulousain, il met les bouchées doubles, à sa tête depuis 1998. L'utilité publique du prolongement de la ligne A (un chantier de 1,2 milliard de francs) vient d'être déclarée. Mais le SMTC lui cherche déjà un successeur. Car la Caisse des dépôts lui a fait une offre qui ne se refuse pas : la direction générale de la Société centrale d'équipement du territoire (Scet), « qui va, aujourd'hui assainie, reprendre l'offensive ».

Dominique Baudis a obtenu de le garder en poste, à tiers temps. Depuis le 1er février, trois jours à Paris et deux jours à Toulouse « plus les week-ends ». Patrick Vandevoorde ne quittera pas vraiment la ville rose.

PHOTO : Patrick Vandevoorde : « La décentralisation offrait des marges de manoeuvre nouvelles aux agglomérations. »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur