En direct

Patrick Liébus (Capeb) : "Avec la canicule, on tourne au ralenti"

Defawe Philippe |  le 26/07/2006  |  CaniculeFrance Artisans

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Canicule
France
Artisans
Valider

"Il y a un ralentissement de l'activité à cause de la canicule alors que la période estivale est traditionnellement porteuse", constate Patrick Liébus, premier vice-président de la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) et maître-couvreur dans l'Ain.

Y-a-t-il un ralentissement de votre activité du fait de la canicule ?
"Oui, tout à fait. Par rapport à un été classique, nous avons 15 à 20% de productivité en moins. On va avoir du mal à rattraper. L'été est traditionnellement pour nous la période où nous produisons le mieux: les jours sont plus longs, c'est la période de réhabilitation de tout ce qui touche aux administrations, aux écoles. On profite de leur fermeture en raison des vacances pour faire les travaux, nos clients apprécient. Pour les entreprises de ce que l'on appelle le second-oeuvre, c'est aussi une bonne période: celle des déménagements, les appartements se libèrent et des travaux sont à faire à l'arrivée des nouveaux locataires.

Pouvez-vous déjà prédire une baisse majeure de votre chiffre d'affaires ?
Avancer actuellement des chiffres serait risqué. Si cela se rafraîchit la semaine prochaine, ou si l'arrière-saison est bonne, cela ira mieux. A titre de comparaison, lors de canicule de 2003, nous avons fait 20 à 25% de chiffre d'affaires de moins par rapport à un été traditionnel. Mais nous avons eu ensuite un bel automne, donc nous avons pu travailler plus longtemps avant d'entrer dans l'hiver. Nous n'avons toutefois pas pu rattraper la totalité.

Comment vous organisez-vous pour faire face à la chaleur ?
Si les clients et les riverains acceptent, on décale nos horaires habituels, en commençant plus tôt. C'est le cas dans une école où nous travaillons actuellement: les ouvriers arrivent à 05h00 pour préparer le matériel et le chantier démarre à 05h30. A 12h30, on a fini. C'est toutefois difficile de faire la même chose chez des particuliers, qui sont à la maison quand on arrive. Autre possibilité: faire une grande pause à midi et recommencer en fin de journée. (AFP)

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur