En direct

Patrick Bouchain, invité d’honneur de la biennale d’architecture d’Orléans

MILENA CHESSA |  le 12/10/2017  |  ProfessionArchitectureTechniqueBâtimentERP

Le Frac Centre-Val de Loire inaugure, le 13 octobre, une exposition rétrospective de ce « diseur d’architecture », dont il détient toutes les archives.

Le 13 octobre 2017, la biennale d’architecture d’Orléans (Loiret) ouvre ses portes au public, en parallèle de trois Journées nationales de l’architecture (13, 14 et 15 octobre). « Cette biennale, intitulée « Marcher dans le rêve d’un autre », propose de comprendre le processus créatif de 71 architectes et artistes », indique Abdelkader Damani, directeur du Frac Centre-Val de Loire.

Parcours fondateur

L’un d’entre eux est particulièrement mis à l’honneur, car il lui a donné ses archives l’an dernier : Patrick Bouchain. « J’ai 73 ans, pour moi, c’est la fin de l’expérimentation et le début de la transmission », a résumé le constructeur qui, à la faveur de l’exposition rétrospective « Tracer/Transmettre », redécouvre le début de son parcours « fondateur » en Afrique, plus précisément en Côte d’Ivoire, il y a tout juste 50 ans.

Cet éclairage apporte une autre lecture de ses réalisations, parmi lesquelles le théâtre équestre Zingaro à Aubervilliers (1989), la Grange au lac à Evian (1993), le Lieu unique à Nantes (2000), l’Académie Fratellini à Saint-Denis (2004), le Channel à Calais (2007) ou encore le Centre Pompidou mobile (2011), parmi beaucoup d’autres.

Diseur d’architecture

La magnifique collection de carnets de dessins, de maquettes et d’objets hétéroclites, répartie sur 400 m², permet aux visiteurs de se familiariser avec l’univers Bouchain. Les deux commissaires de l’exposition monographique, Abdelkader Damani et Aurélien Vernant, décrivent ainsi l’œuvre de ce « diseur d’architecture » : « Faire confiance, valoriser la main d’œuvre, mettre l’habitant au centre, économiser les moyens, penser en mouvement, détricoter les conflits et surmonter les obstacles des "bloqueurs professionnels", pour le plaisir de faire.

La biennale d’architecture d’Orléans, accessible gratuitement jusqu’au 1er avril 2018, se déploie dans huit lieux. Adresses et calendrier des événements sont disponibles sur le site www.biennale-orleans.fr.

Orléans fête l’architecture dans toute la ville à l’occasion de sa biennale 2017.
Orléans fête l’architecture dans toute la ville à l’occasion de sa biennale 2017. - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Commentaires

Patrick Bouchain, invité d’honneur de la biennale d’architecture d’Orléans

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur