En direct

PAS-DE-CALAIS L'entreprise Thélu se positionne sur la haute qualité environnementale

MARTINE QUINETTE |  le 24/11/2000  |  Pas-de-CalaisNordCollectivités localesEnvironnementHQE

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Pas-de-Calais
Nord
Collectivités locales
Environnement
HQE
Entreprises
Développement durable
Education
Europe
Santé
Réglementation
Technique
Valider

Après le lycée Léonard-de-Vinci de Calais, le chantier du siège d'habitat a Coquelles se fera en HQE

Thélu va bientôt démarrer le chantier du siège « haute qualité environnementale » d'Habitat 62-59 à Coquelles. Ce marché confirme le positionnement de l'entreprise calaisienne qui s'était déjà investie dans ce domaine grâce au marché du lycée Léonard-de-Vinci, premier lycée HQE de la région. Par ailleurs, l'entreprise vient de remporter plusieurs marchés : un hôtel d'entreprises en zone franche à Calais, un foyer de l'Adapei, également à Calais, et une cinquantaine de logements à Lille... Six mois d'activités en perspective, essentiellement sur le littoral.

« En 1999 nous étions en sous-activité, nous n'avons pas bénéficié de l'effet Périssol comme à Lille où la promotion privée et spéculative est bien plus active que sur le littoral. Nous venons donc seulement de sentir la reprise mais il reste des incertitudes pour sa durée car on note déjà un tassement dans le volume des études », précisent Dominique Petit, directeur, et François Thélu, directeur du développement. Le chiffre d'affaires atteindra 200 millions de francs HT en 2000 (30,5 millions d'euros) contre 176 millions en 1999. Les prix augmentent doucement, de 3 à 5 %, mais « les maîtres d'ouvrage ont des budgets qui n'ont pas intégré toutes les hausses que certains fournisseurs répercutent sur nous et qui vont jusqu'à 8 % à 10 % parfois ».

Embauche de jeunes

L'entreprise compte 220 salariés, dont 70 cadres, un chiffre plutôt stable. Elle vient de relancer une politique d'embauche de jeunes (12 contrats de qualification), à la fois pour rajeunir son personnel, prévoir la relève et répondre aux besoins des 35 heures encore en négociation.

La société a son propre bureau d'études techniques, une usine de préfabriqués et une menuiserie. Créée par la famille Thélu en 1925, elle s'est adossée à un grand groupe (Fougerolles puis Eiffage) dès 1991, au moment de la crise, et travaille aujourd'hui avec autant de maîtres d'ouvrage publics que privés. Thélu est très présente dans l'agglomération calaisienne. Le réaménagement du lycée Berthelot, la construction du collège Les Dentelliers et du plus grand bâtiment de maintenance d'Europe pour Eurotunnel (un hangar de 1 km de long) figurent au rang de ses réalisations. « Nous suivons avec intérêt, poursuit Dominique Petit, ce qui va se passer autour du tunnel, avec l'implantation de nouvelles surfaces commerciales ainsi que les projets de restructuration du centre-ville ».

PHOTO :

Une réalisation de Thélu : le complexe sportif et culturel Calypso, situé à Calais, dessiné par l'architecte Luc Delemazure.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur