« Pas de cadeau aux apprentis en cas de manquements aux règles !» : l'artisanat au temps du Covid-19

« Pas de cadeau aux apprentis en cas de manquements aux règles !» : l'artisanat au temps du Covid-19

Laurent Duguet |  le 12/05/2020  |  100 % second œuvreAinCoronavirus

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % second œuvre
Ain
Coronavirus
Valider

Sommaire du dossier

  1. « Avec les gestes barrières, on aurait pu poursuivre l’activité » : l'artisanat au temps du Covid-19
  2. « Je préfère ne pas penser à une deuxième vague… » : l'artisanat au temps du Covid-19
  3. « L'entreprise est prête à affronter une seconde vague » : l'artisanat au temps du Covid-19
  4. « Pas de cadeau aux apprentis en cas de manquements aux règles !» : l'artisanat au temps du Covid-19
  5. « L’activité reprend comme s’il ne s’était rien passé » : l'artisanat au temps du Covid-19
  6. « Mauvaise nouvelle : le parent d’un salarié a le Covid-19 »
  7. « Certains commencent à contourner les contraintes sanitaires ! » : l'artisanat au temps du Covid-19
  8. « J’en suis réduit à stocker les gravats dans mon jardin ! » : l’artisanat au temps du Covid-19, ép. 15
  9. « Le flux tendu est totalement remis en cause » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 14
  10. « Je refuse de sacrifier ma trésorerie pour le virus ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 13
  11. « J’ai redémarré, mais le Covid-19, ça fait flipper ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép.12
  12. « Les seuls masques disponibles sont coincés chez mon garagiste ! » : l’artisanat au temps du Covid-19, ép. 11
  13. « On redémarre après quatre semaines d'arrêt » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 10
  14. « Ce virus va nous permettre d’appliquer le DTU 59.1 ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 9
  15. « Mon gel ? Du nettoyant pour abattant de WC ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 8
  16. « Faut-il monter un échafaudage par salarié ? » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 7
  17. « J’envisage un redémarrage le 15 avril » : l'artisanat au temps du Covid-19, épisode 6
  18. « Pendant le confinement, les robinets ne cassent pas ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, épisode 5
  19. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 4 : « Le redémarrage est prématuré »
  20. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 3
  21. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 2
  22. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 1

Sylvain Fornes, 57 ans, est plâtrier-peintre à Ambérieux-en-Dombes (Ain). Et l'un des trois artisans suivis tout au long de la crise durant notre série L'artisanat au temps du Covid-19.

« Si jusqu’ici le redémarrage progressif était plutôt simple, il va se compliquer avec les apprentis, de retour depuis ce lundi 11 mai. L’un des deux, en 1e année de BP, possède heureusement son véhicule. De son côté, mon fils conduira désormais le camion de l’entreprise, avec ma seconde apprentie. Toute la journée, ils auront obligation de porter masques et gants, de se laver les mains toutes les deux heures, avec des bidons mis à leur disposition en cas d’absence de point d’eau. Hier matin, je leur ai fait un briefing d’une heure à l’atelier qui nous sert de dépôt. Je leur ai expliqué l’importance du respect des gestes barrières et de la procédure mise en place (qui s’appuie sur le guide de l’OPBBTP, ndlr), pour se protéger, protéger leur entreprise, leur environnement et leurs proches. J’ai insisté sur les précautions à prendre, leur ai rappelé les raisons pour lesquelles ils n’étaient pas présents en entreprise depuis deux mois. A mon apprentie de 1er année de CAP, un peu inquiète de revenir, je lui ai dit : « Tu seras plus protégée ici au travail qu’au supermarché ! ».

 Puis, j’ai averti que je ne ferai pas de cadeau en cas de manquement aux règles sanitaires : 1er avertissement, 2e avertissement, mise à pied, jusqu’au licenciement ! On ne plaisante pas avec la mise en danger d’autrui ! Je vais tout faire pour que cette adaptation rapide se déroule bien. Du côté de leur CFA, où les apprentis en 1er année ne devraient pas reprendre les cours avant le 29 juin,  le discours tenu par l’un de mes interlocuteurs semble être identique au mien : en cas de non respect des procédures, les compagnons seront exclus ».

Commentaires

« Pas de cadeau aux apprentis en cas de manquements aux règles !» : l'artisanat au temps du Covid-19

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur