En direct

Pas bientôt fini, ce « bordel » ?

Jessica Ibelaïdene, journaliste |  le 20/10/2017  |  Evénement

Coup de griffe -

Au début, tout allait bien. Le 4 octobre, Emmanuel Macron visitait le campus de l'Ecole d'application aux métiers des travaux publics (EATP), à Egletons (Corrèze). Le temps d'une rencontre apaisée avec les élèves et les entrepreneurs des TP. Jusqu'à ce que tout bascule. Imaginez la scène : une poignée de journalistes confinés dans une pièce pour suivre les échanges sur un écran. Un aparté d'Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine, absolument inaudible pour ces téléspectateurs un peu spéciaux. Une phrase du président de la République, cette fois parfaitement perceptible. Est-il nécessaire de la rappeler ? On ne voudrait pas rajouter au « bordel »…

Si elle était certes maladroite, violente diront certains, comment qualifier la réaction de plusieurs confrères journalistes ? Ceux qui ont levé le nez de leur smartphone pour se ruer sur cette petite phrase : « Il parle de qui ? », « Génial », « Ça va faire le buzz » ! Pas une interrogation sur le pourquoi de cette véhémence, de ces mots. Encore moins sur la façon dont on pouvait les réemployer sans en faire tout un « bordel », mais en parlant du fond : les difficultés des salariés de GM&S sur le point d'être licenciés et qui manifestaient non loin de là, celles de la fonderie Constellium à Ussel, qui peine à embaucher, celles des travaux publics qui manquent de bras.

A l'issue de la journée, beaucoup de médias ont oublié ces jeunes élèves passionnés par leur futur métier (mais les intéressaient-ils ?). Peu ont parlé de la réforme de la formation et de l'apprentissage, lancée ici, le jour même. Aucun n'a entendu le soulagement des TP quand le président leur a promis du « boulot ». Dans la course à l'audience, seule la polémique a compté. Le pire, c'est que ça a marché ! Pendant plusieurs jours, les curieux qui tapaient « Macron » et « EATP » dans Google y retrouvaient une liste d'articles pleine de « bordel ». Pas très glorieux pour une profession qui entend éclairer le citoyen sur les sujets majeurs de notre temps.

Commentaires

Pas bientôt fini, ce « bordel » ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur