En direct

Paroi moulée à l’hydrofraise mini-format
L’hydrofraise XS2 avec ses deux tambours cylindriques peut s’utiliser dans tout type de sol. - © © CEDRIC HELSLY/SOLETANCHE BACHY

Paroi moulée à l’hydrofraise mini-format

Rémy Mario (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 25/08/2014  |  Technique

A Saint-Tropez (Var), le site de l’ancien hôpital va accueillir 150 logements. Le chantier nécessite la construction d’une paroi moulée de 480 m pour créer 2 à 3 niveaux d’infrastructure totalisant 270 places de stationnement. L’entreprise Soletanche Bachy, chargée de cette opération, a fait appel à son procédé « Cit’Easy », une hydrofraise XS2 (extra small) couplée à une centrale à boue permettant d’intervenir sur des emprises plus réduites.

A Saint-Tropez, sur le site de l’ancien hôpital qui va accueillir 150 logements réalisés par Kaufman & Broad, le chantier nécessite la construction d’une paroi moulée de 480 m pour créer 2 à 3 niveaux d’infrastructure totalisant 270 places de stationnement. L’entreprise Soletanche Bachy, chargée de cette opération, a fait appel à son procédé « Cit’Easy », une hydrofraise XS2 (extra small) couplée à une centrale à boue permettant d’intervenir sur des emprises plus réduites.

Concret et innovant

« Ce procédé regroupe des outils innovants et dimensionnés aux besoins des chantiers urbains. Il concrétise nos engagements en matière de développement durable (il a reçu le Prix de l’innovation 2014). Pour les maîtres d’ouvrage, ce sont des économies de coût et de durées d’intervention », assure Pierre-Yves Maury, responsable Côte d’Azur de Soletanche Bachy.

Installée sur une foreuse de pieux d’environ 60 tonnes par l’intermédiaire d’une tige d’entraînement de type « kelly », l’hydrofraise opère sur ce chantier, avec deux tambours cylindriques munis de pics, dans un sous-sol complexe : des gneiss avec filons de granite. « Elle peut réaliser des parois moulées de 50 cm d’épaisseur et jusqu’à 25 m de profondeur dans tout type de sol », ajoute Pierre-Yves Maury. Cet outillage est associé à une unité de fabrication et de traitement des boues compacte (capacité 300 m3/h). La centrale a été conçue comme un assemblage de trois modules de la dimension de containers de 20 pieds, empilables les uns sur les autres, afin de réduire l’emprise au sol. Les branchements, simplifiés, permettent une mise en service rapide.
Après deux mois et demi de perforation, la phase butonnage démarre. La paroi sera stabilisée par un lit de butons prenant appui sur la poutre de couronnement et sur des barrettes, afin de réduire la longueur des plus imposants.

Commentaires

Paroi moulée à l’hydrofraise mini-format

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

50 outils pour la conduite de chantier

50 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 03/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur