En direct

Communiqué

Parmain : le projet de 60 logements partiellement annulé

le 16/04/2021  |  Logement neufVal-d'Oise

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Vie du BTP
Logement neuf
Val-d'Oise
Valider
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé partiellement l’opération immobilière lancée par l’ancien maire de Parmain, Roland Guichard.

Ayant reçu un avis défavorable de l’architecte des Bâtiments de France, le permis de construire concernant 60 logements à Parmain (Val-d’Oise) a été annulé partiellement par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Ce dernier a jugé le projet trop massif et trop haut. En effet, un non-respect du Plan Local d’Urbanisme (PLU) a été mentionné dans le jugement. Par ailleurs, d’après les membres de l’association « Respectez Parmain », opposants à cette opération immobilière, « ce projet ne s’insère pas harmonieusement et il porte atteinte au site paysager du Parc naturel régional ».

Pour rappel, le programme vise à créer 60 logements, dont 32 à caractère social, répartis dans 10 bâtiments, sur un terrain agricole de 8 000 m2. Le 17 décembre 2018, le permis de construire a été délivré au promoteur European Homes France par Roland Guichard, ancien maire de Parmain décédé en juillet 2019. Selon Loïc Taillanter, élu maire en juin 2020, « cette décision ne remet pas en cause le projet sur le volume, mais le promoteur doit revoir sa copie architecturale ».

Commentaires

Parmain : le projet de 60 logements partiellement annulé

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil