En direct

Evénement

Paris se prononcera sur une candidature aux JO de 2024 en avril

Nathalie Moutarde (Bureau Ile-de-France du Moniteur) |  le 12/02/2015  |  SportParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Sport
Paris
Valider

Le 12 février, Bernard Lapasset, président du Comité français du sport international (CFSI), a remis à Anne Hidalgo, la maire de Paris, le rapport d’opportunité sur une candidature à l’organisation des Jeux Olympiques de 2024. La décision sera prise en avril. Le coût des infrastructures à construire ou à rénover s’élèverait à 3 milliards d’euros.

Anne Hidalgo, la maire de Paris, soumettra la candidature de la capitale à l’organisation des Jeux Olympiques (JO) de 2024 au vote du Conseil de Paris en avril. Au préalable, elle aura consulté les vingt maires d’arrondissement. Ce calendrier a été annoncé, le 12 février, lors de la remise du rapport d’opportunité sur une candidature aux JO de 2024 par Bernard Lapasset, président du Comité français du sport international (CFSI).

De nombreux équipements existants

«Nous avons la chance d’avoir des infrastructures existantes de très haute qualité», a déclaré le président du CFSI. La candidature française s’appuierait sur les installations sportives neuves, en cours de rénovation ou de création comme le Stade de France, le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, la base nautique de Vaires-sur-Marne, le stade Jean Bouin, l’Arena 92 (à Nanterre), le stade Roland-Garros, le Palais Omnisport de Paris-Bercy, l’hippodrome de Longchamp, etc.La majorité des épreuves de plein air seraient organisées sur ou autour des sites les plus emblématiques du Grand Paris comme le Trocadéro (marathon, marche et triathlon), le château de Versailles (cyclisme), le Grand Palais (escrime), l’esplanade des Invalides (tir à l’arc), etc..Le principal équipement sportif à construire serait le centre aquatique réparti sur deux équipements distincts: un pour le water-polo et l’autre pour la natation, le plongeon et la natation synchronisée.

1,7 milliard pour le village olympique

Au total, le coût des infrastructures à construire ou rénover, dit «budget hors Cojo» (Comité d’organisation des Jeux) s’élèverait à 3 milliards d’euros: 1 milliard pour les installations sportives et les aménagements urbains les accompagnant et 2 milliards pour les «autres infrastructures»: le village olympique (17 000 chambres) qui mobiliserait à lui 1,7 milliard d’euros, le centre des médias (140 000 m2), la mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite d’un certain nombre d’infrastructures de transport (200 millions). «80% des athlètes seraient à moins de 30 minutes du village olympique», a indiqué Bernard Lapasset, sans préciser les implantations étudiées pour la construction de cet équipement phare «pour des raisons de confidentialité». Plusieurs sites sont cependant évoqués comme le carrefour Pleyel à Saint-Denis, près du Stade de France.

Quant au budget du Cojo, il est estimé à 3,2 milliards d’euros et serait financé à hauteur de 1,8 milliard par une contribution du Comité international olympique (CIO). Enfin, le budget de candidature est annoncé à hauteur de 60 millions d’euros.

Changement de gouvernance

«Le document qui nous a été remis va nous permettre de travailler très sérieusement», s’est félicité Anne Hidalgo. Après trois échecs à l’organisation des JO, en 1992, 2008 et 2012, la maire de Paris, qui s’était jusqu’alors montrée assez réservée à l’idée d’une nouvelle candidature parisienne, pose trois exigences. «Cette candidature doit être environnementale, économique, éthique et populaire», a-t-elle précisé. Elle estime aussi nécessaire de «réfléchir à la gouvernance», considérant «qu’il faut mettre en avant le mouvement sportif».

Les villes candidates doivent déposer leur candidature en septembre. Boston et Rome sont déjà en lice, ainsi que l’Allemagne. Le nom de la ville hôte sera dévoilé durant l’été 2017 à Lima.

Commentaires

Paris se prononcera sur une candidature aux JO de 2024 en avril

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur