Aménagement

Paris Métropole, c’est parti

Dans la course qui oppose les acteurs du Grand Paris – Christian Blanc, secrétaire d’Etat chargé du développement de la région capitale d’un côté et le groupe de Bertrand Delanoë réuni dans la Conférence métropolitaine, de l’autre – c’est le groupe du maire de Paris qui a pris une longueur d’avance. Mardi 30 septembre, le quotidien Libération révélait le projet de statuts et les trois hypothèses de périmètre de « Paris Métropole », nom officiel du syndicat mixte d’études décidé en juin après les assises de la Conférence. Mercredi 1er octobre, réunis au Pavillon Baltard à Nogent-sur-Marne, les élus de la Conférence métropolitaine en ont officiellement lancé la création.

Solidarité des territoires et création de richesse
Sous la présidence de Jacques JP Martin, maire de Nogent-sur-Marne, les débats ont donc permis de valider les grandes lignes des statuts de Paris Métropole fixant les principaux objectifs assignés au syndicat et de réaffirmer deux points majeurs :
– La solidarité des territoires et la création de richesse doivent être l’objectif majeur des études que mènera le syndicat
– La volonté d’aboutir à très court terme à la création de ce dernier.
Les débats ont confirmé le principe d’un périmètre partant de la zone dense et devant faire toute leur place aux territoires de l’agglomération, en particulier aux futures intercommunalités. Un travail complémentaire d’ajustement à partir de l’option 2 proposée dans les statuts en débat (174 collectivités de l’unité urbaine de la métropole, rassemblant 8 646 744 habitants) sera effectué d’ici début novembre.
Une prochaine réunion se tiendra début novembre en format « Assises de la métropole » et adoptera les statuts du syndicat. A la suite de cette réunion, les collectivités souhaitant adhérer feront délibérer leurs assemblées en vue de la création du syndicat au début de l’année 2009.
C’est maintenant à Christian Blanc de jouer s’il veut reprendre la main. Mais sur une structure avec périmètre et gouvernance, le secrétaire d’Etat à la Région Capitale ne devrait pas s’exprimer avant 2009.

Adrien Pouthier

Focus

Le Secrétariat de la conférence :



Jacques Bourgoin, Maire de Gennevilliers, conseiller général des Hauts-de-Seine
Patrick Braouezec, Président de la communauté d’agglomération Plaine commune
Daniel Breuiller, Maire d’Arcueil, vice-président du Conseil général du Val-de-Marne
Gilles Catoire, Maire de Clichy-la-Garenne, conseiller général des Hauts-de-Seine
Claude Dilain, Maire de Clichy-sous-Bois
Mireille Ferri, vice-présidente du Conseil Régional d’Ile de France chargée de l’aménagement du territoire,
Laurent Garnier, vice-président du Conseil général du Val-de-Marne chargé de l’aménagement du territoire;
Stéphane Gatignon, Maire de Sevran, conseiller général de Seine-Saint-Denis
Bernard Gauducheau, Maire de Vanves;
Daniel Guiraud, Maire des Lilas, vice-président du Conseil général de Seine-Saint-Denis
Laurent Lafon, Maire de Vincennes, conseiller régional;
Philippe Laurent, Maire de Sceaux, conseiller général des Hauts-de-Seine
Pierre Mansat, adjoint au Maire de Paris chargé des relations avec les collectivités territoriales d’Ile-de-France;
Jacques JP Martin, Président de la communauté d’agglomération de la Vallée de la Marne et Maire de Nogent-sur-Marne;
Claude Pernes, Maire de Rosny-sous-Bois, président de l’AMIF, conseiller régional
Jacqueline Rouillon, Maire de Saint-Ouen, conseillère générale de Seine-Saint-Denis

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X