En direct

PARIS Météor reliera la gare Saint-Lazare en décembre 2003

JEROME HERVE |  le 29/03/2002  |  Collectivités localesTransportsEuropeParisTransports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Transports
Europe
Paris
Transports mécaniques
Valider

Les travaux d'aménagement et la pose des équipements de la nouvelle station de la ligne 14 sont en cours

Alain Caire, chef du projet Météor à la RATP, est formel : « L'ouverture de la station Saint-Lazare fera augmenter le nombre de voyageurs sur Météor de 90 000 à 100 000 personnes de plus par jour, alors que le trafic actuel avoisine les 230 000 voyageurs par jour. » Le prolongement de la ligne automatique Météor (ou ligne 14) de Madeleine à Saint-Lazare, l'un des endroits les plus fréquentés de la capitale (la gare SNCF et les trois lignes de métro actuelles drainent environ 500 000 personnes par jour) est le dernier grand chantier de la RATP sous Paris. Démarré en 1998 par le percement du tunnel, il se poursuit par la construction de la nouvelle station.

Les travaux de génie civil sont terminés

Si elle n'est pas encore une réalité, la station présente un aspect proche de ce qu'elle sera à sa mise en service puisque tous les travaux de génie civil sont terminés. Actuellement, les travaux d'aménagement et d'équipements sont en cours : aménagements intérieurs, pose des voies, installation des escaliers mécaniques et des ascenseurs, des équipements du système de conduite automatique des rames, des équipements électriques, des portes palières... Ils se poursuivront jusqu'en décembre 2003, date de mise en service de la nouvelle station.

Situé sous la cour de Rome, le prolongement de la ligne à Saint-Lazare se compose d'un complexe d'échanges et de services constitué de plateaux répartis sur trois niveaux et construit à ciel ouvert à l'abri de parois berlinoises et de la station à 20 m de profondeur. Prolongée par deux tunnels d'avant (130 m de long) et d'arrière station (250 m de long), la station a été construite selon une méthode traditionnelle : creusement d'une galerie centrale au brise-roche et injection des terrains, creusement des galeries de culée et des galeries longitudinales, puis de la voûte et de la partie basse du tunnel... Un véritable grignotage du sol. « Cette phase était rendue complexe par la présence de nombreux réseaux. Il fallait, en outre, ne pas supprimer les possibilités de circulation des piétons et ne pas gêner la circulation automobile », ajoute Alain Caire.

Un puits de lumière

Le parti architectural défini par l'agence Arte Charpentier a pour objectif de simplifier les circulations, d'améliorer la lisibilité des parcours et des correspondances vers les quais. L'entrée se fera par la cour de Rome et sera protégée par une lentille de verre qui laissera passer la lumière le plus profondément possible. Cette dernière sera diffusée dans un puits de circulation verticale, autour duquel sont répartis les espaces de la station.

Les matériaux ont été choisis pour leur qualité et leur clarté : les arches et les façades du belvédère créé en périphérie des plateaux d'échange seront revêtues de béton poli, les parements du puits de pierre naturelle et les sols de granit. Les plafonds voûtés intégreront les luminaires. Les poteaux seront habillés d'acier inoxydable microbillé et intégreront, en partie supérieure, les équipements de sonorisation. Ils permettront, par ailleurs, de connecter la signalétique et les équipements de vidéo-surveillance.

Un accès à la ligne 9 vers la station Saint-Augustin a été ajouté au projet. Un coût supplémentaire qui n'a pas empêché la maîtrise d'ouvrage de rendre 30 millions d'euros, faisant baisser le budget du prolongement à 128 millions.

PHOTOS :

1. L'entrée de la station, située cour de Rome, sera recouverte d'une lentille de verre qui laissera passer la lumière.

2. Les espaces de circulation seront articulés autour d'un puits vertical.

3. Les travaux de génie civil, initiés en 1998, vont laisser la place à la pose des revêtements et de différents équipements tels les ascenseurs et les escaliers mécaniques.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Précis du droit de la commande publique

Précis du droit de la commande publique

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur