En direct

Paris Habitat-OPH embauche 21 jeunes en « emplois d’avenir »

Caroline Gitton |  le 19/04/2013  |  ParisPolitique socialeTravail

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Politique sociale
Travail
Valider
Recrutement -

Paris Habitat-OPH a anticipé l’entrée en vigueur de la loi sur les emplois d’avenir en novembre 2012. « Nous avions commencé à travailler en lien étroit avec Pôle emploi sur le sujet au cours du vote du texte », relate Christophe Argoud, DRH du bailleur social public. Paris Habitat-OPH a en effet lancé des sessions collectives de recrutement dès novembre. « Début mars, 21 jeunes ont pu être recrutés en contrats ‘‘ emplois d’avenir ’’ au sein de notre réseau et au sein de notre régie ouvrière. » Pour cette dernière, des emplois de menuisiers, d’ouvriers polyvalents, de peintres et d’électriciens ont ainsi pu être proposés. « Il s’agit de CDD d’une durée de trois ans avec des jeunes sortis du système scolaire sans avoir obtenu le diplôme préparé, ou qui souhaitent se réorienter et sont attirés par les métiers de notre régie ouvrière. » Les atouts du dispositif ? « Permettre à des jeunes qui font preuve de motivation de pouvoir acquérir une vraie expérience professionnelle, et s’insérer ensuite avec plus de facilité dans le monde du travail. » La participation de l’Etat s’élève à 75 % du Smic par salarié. Pour chacun des jeunes recrutés, un dispositif de formation a par ailleurs été mis en place pendant toute la durée du contrat. « Ainsi, dans les trois premiers mois, l’ouvrier polyvalent bénéficie de formations sur le port des équipements de protection individuelle (EPI), les gestes et postures, les habilitations électriques et la sécurité ; puis de sessions d’initiation à la plomberie, à la serrurerie, à l’électricité et à la maintenance. »

Pérenniser l’emploi

L’intéressé suit, pour le reste de son parcours, le processus classique de formation de Paris Habitat-OPH proposé à chaque salarié occupant un emploi similaire. Chaque jeune est également épaulé, pendant toute la durée du contrat, par un tuteur. La suite ? « L’objectif est de pérenniser l’emploi. Ce dispositif permet en effet, à l’instar de l’alternance, de s’insérer dans l’entreprise. » Et de conclure : « Nous pourrons donc, à l’issue du contrat, envisager de proposer un CDI à certains d’entre eux s’ils font preuve d’une réelle implication et d’une réelle motivation pendant la durée de leur CDD. »

PHOTO - 716584.BR.jpg
PHOTO - 716584.BR.jpg - © Vincent Leloup/Le Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur