En direct

Paris engage les procédures pour la rénovation thermique de 200 écoles
Ecole-pilote Asseline (14ème arrondissement de Paris) - © © Marc Verhille / Mairie de Paris

Paris engage les procédures pour la rénovation thermique de 200 écoles

NATHALIE MOUTARDE |  le 11/02/2013  |  Performance énergétiqueEnergieRéglementation thermiqueParisImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Commande publique
Performance énergétique
Energie
Réglementation thermique
Paris
Immobilier
Réglementation
Réglementation des marchés privés
Technique
Valider

D’ici à la fin de la mandature, la Ville de Paris s’est fixé comme objectif de rénover thermiquement 300 écoles. Alors qu’elle a conclu un contrat de partenariat de performance énergétique pour les cent premières, elle a décidé de traiter les 200 écoles restantes,  soit dans le cadre d’un marché global, soit en conception-réalisation.

Paris lance un marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’accompagner dans le lancement et le suivi de deux consultations relatives à la rénovation énergétique de 200 écoles. Dans le cadre de son plan climat, la municipalité s’est engagée à rénover thermiquement 300 écoles pendant cette mandature avec un objectif de 30% de baisse des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre.

Le 1er décembre 2011, la Ville a signé un contrat de partenariat de performance énergétique (CPPE) portant sur une première tranche de 100 écoles avec la société Nov’Ecoles Paris, composée d’EDF Optimal Solutions, de la Caisse des dépôts et consignations et d’Atlante Gestion. Pour la partie travaux, cette société s’est notamment associée à Léon Grosse, UTB, Cram, Chiarodo & Maillet Architectures et Urilec. A ce jour, les travaux sont achevés dans 45 établissements.

Aujourd’hui, la municipalité engage les procédures pour la rénovation de 200 autres écoles, en s’appuyant sur les enseignements de ce premier lot. Pour 140 écoles,  aujourd’hui exploitées par le privé, elle a décidé de passer un marché global de conception réalisation exploitation maintenance (Crem). « Le dialogue compétitif conduit lors de la première tranche a montré une certaine difficulté à obtenir des candidats un engagement sur la durée incluant  des écoles dont ils n’assureraient pas eux-mêmes l’exploitation et la maintenance », explique-t-on à la Ville. Les 60 écoles restantes, actuellement exploitées en régie, feront l’objet d’un marché public de conception réalisation.

Commentaires

Paris engage les procédures pour la rénovation thermique de 200 écoles

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Modèles commentés de CCAP

Modèles commentés de CCAP

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur