En direct

Panasonic lance une pompe à chaleur air/eau de 3 kW
La pompe à chaleur Aquarea 3 kW de Panasonic - © © Panasonic

Panasonic lance une pompe à chaleur air/eau de 3 kW

Jean-Charles Guézel |  le 06/02/2012  |  Second œuvreBâtimentEquipementMatériel de chantierPerformance énergétique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
Second œuvre
Bâtiment
Equipement
Matériel de chantier
Performance énergétique
Réglementation thermique
Energie
Immobilier
Technique
Valider

Après le lancement d’un modèle de 6 kW en septembre, Panasonic profite du salon Interclima pour annoncer la commercialisation de deux pompes à chaleur air/eau Aquarea de seulement 3 kW et 5 kW. Objectif du groupe japonais : répondre le mieux possible aux besoins de chauffage des logements BBC et RT2012.

Elles feront à coup sûr partie des produits vedettes du stand de la division chauffage/climatisation de Panasonic au salon Interclima. D’une puissance de 3 kW ou de 5 kW, les nouvelles pompes à chaleur (PAC) air/eau Aquarea ont en effet été conçues pour offrir une réponse particulièrement bien adaptée aux modestes besoins de chauffage des logements BBC et RT2012. « Le prix public sera de l’ordre de 4 000 à 5 000 euros », précise Marie Giraud, responsable marketing. Disponibles en versions chauffage seul ou chauffage plus rafraîchissement, ces unités bi-blocs sont de type inverter (variation de puissance), le modèle de 3 kW affichant un coefficient de performance (COP) de 4,61 à 7°C de température extérieure (norme 14511-2). Point important : la production d’eau chaude à 55°C reste possible même par -15°C de température extérieure.

Partenariat avec Trecobat

Preuve s’il en était besoin de l’intérêt des PAC de petite puissance, la version 6 kW de l’Aquarea, introduite en septembre 2011, vient de faire l’objet d’un accord commercial avec le constructeur de maisons Trecobat. Ce dernier devrait en installer pas moins de 700 dans le courant de cette année… Panasonic profite par ailleurs d’Interclima pour présenter sa première PAC haute température, l’Aquarea HT (9 kW ou 12 kW), en versions monobloc ou bi-bloc. Capable de produire une eau à 65°C par -15°C, ce modèle, qui ne fait appel qu’à un seul étage de compression, n’utilise pas le gaz réfrigérant R410 A de l’Aquarea standard, mais du R 407C. Son COP atteint 4,55 à 7°C pour le modèle de 9 kW.

Du côté des PAC air/air Etherea et de la climatisation, le fabricant japonais introduit cette année deux nouveautés qui sont le capteur d’intensité lumineuse Econavi, lequel permet de doser la puissance de refroidissement en fonction des apports solaires, et le système de purification Nanoe-G, qui élimine la quasi-totalité des micro-organismes présents dans l’air grâce à l’action de pièges nanométriques. A noter enfin que la plupart des PAC Panasonic, celles des gammes Aquarea et Etherea notamment, peuvent désormais être contrôlées à distance (marche/arrêt, réglages de température…) au moyen de n’importe quel smartphone ou PC/Internet grâce à la nouvelle application IntesisHome.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur