En direct

PACA Les prêts à taux zéro relancent la maison individuelle

le 14/03/1997  |  France entièreAlpes-MaritimesMaison individuelleLogementImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Alpes-Maritimes
Maison individuelle
Logement
Immobilier
Collectivités locales
Var
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Bouches-du-Rhône
Vaucluse
Valider

-Le département des Alpes-Maritimes en pole position. -72 % des bénéficiaires sont d'anciens locataires.

En 1996, le nombre de prêts à taux zéro attribués en Provence-Alpes-Côte d'Azur a pratiquement doublé par rapport à l'année précédente : 8 000 environ contre 4 575 en 1995, avec une vive accélération au second semestre (année de lancement de ce prêt en octobre).

Ces prêts, si l'on en croit les données recueillies par la Cellule régionale du bâtiment, ont parfaitement pris le relais des PAP : ceux-ci, sur les trois dernières années, ont plafonné en moyenne à 3 754. Mais l'impact du taux zéro a été moins marqué que la moyenne en France. La formule aura principalement aidé à soutenir, voire à développer dans certains départements, les mises en chantier de maisons individuelles, l'intervention des particuliers étant largement prépondérante. Encore que certains promoteurs, comme Stim Bâtir par exemple, aient su prendre leur place. La formule aura permis de réveiller les investissements individuels hors de la bande littorale.

Ainsi, grâce aux prêts à taux zéro, le nombre des permis de construire a augmenté de 180 % dans les Alpes-de-Haute-Provence entre 1994 et 1996 ; de 60 % dans les Hautes-Alpes, de 275 % dans les Alpes-Maritimes, de 19 % dans les Bouches-du-Rhône, de 76 % dans le Var et de 17 % dans le Vaucluse.

Une manne profitable aux ménages modestes

Il est intéressant de remarquer que 72 % des bénéficiaires sont d'anciens locataires.

Les demandes les plus nombreuses sont venues des ménages de quatre personnes et plus (43 % au total), et ce sont les foyers fiscaux à revenus assez faibles qui ont largement dominé l'année dernière (61 % dans la tranche des 82 000/103 000 F de revenu imposable).

Coup de fouet aux petites entreprises

La maison individuelle a représenté 65 % de la demande, avec une moyenne de 694 000 francs par prêt. Puis vient le logement collectif neuf (18 % et 687 000 francs de prêt en moyenne), le reste allant à l'immobilier ancien (501 000 francs par prêt). Ce sont les entreprises de très petite taille et les artisans qui ont bénéficié de cette manne, dont on ne connaît pas encore précisément le montant pour la région. Il est clair que les entrepreneurs de maçonnerie des secteurs ruraux ont pu relativement mieux résister à la crise ambiante grâce à ce coup de fouet.

Dans le Var en particulier, où la crise de l'immobilier reste très vive, ainsi que dans les départements alpins, l'apport des prêts à taux zéro a permis de maintenir un certain tonus.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur