En direct

Paca La région adopte un budget de transition

JEAN-MARC MATALON |  le 19/12/1997  |  Collectivités localesArchitectureAménagement

-L'investissement reste stable à 1,8 milliard de francs, et l'emprunt diminue de moitié.

Forte diminution de l'emprunt (- 50 %), fiscalité maintenue à un faible niveau et investissements stabilisés, le budget primitif 1998 du conseil régional Paca a visiblement été conçu pour laisser les coudées franches à la majorité qui sortira des urnes en mars prochain.

Globalement, ce budget est légèrement inférieur (- 0,8 %) à celui de 1997 (4,695 milliards de francs, contre 4,731 milliards l'an dernier), mais les crédits de paiement en investissements restent à peu près stables : 1,833 milliard de francs contre 1,889 milliard en 1997 (2,279 milliards en autorisations de programme, contre 2,284 milliards).

Le fonctionnement des services absorbera,quant à lui, en 1998 une enveloppe de 1,9 milliard de francs. Une analyse plus fine du rapport d'orientation budgétaire montre que les principales dépenses d'investissement vont se concentrer sur les domaines où la région exerce traditionnellement ses compétences.

Ainsi, le plan « Lycée Réussite », lancé en 1989, est en voie d'achèvement, mais la dotation d'investissement s'élèvera tout de même en 1998 à 613,9 millions de francs (dont 100 millions pour les études de travaux de reconstructions neuves et 300 millions pour les réhabilitations-restructurations d'établissements). A noter, également, que 100 millions de francs supplémentaires seront affectés à l'entretien des lycées existants.

230 millions de francs pour les routes

Les transports font également figure de priorité budgétaire. Cette année encore, la région investira une somme importante (181 millions de francs) dans l'acquisition de nouvelles rames TER. En matière de travaux routiers, le conseil régional va mobiliser 230 millions en autorisations de programme (128 millions en crédits de paiement), dont 80 millions hors contrat de Plan.

La poursuite de la voie de desserte de Digne, l'achèvement de l'aménagement de la RN100, le redémarrage des travaux sur la RN204 (évitement des gorges de Saorges), la fin de l'élargissement de l'A51 entre Septèmes-les-Vallons et les Chabauds, la reprise du chantier de la traversée souterraine de Toulon figurent parmi les principales opérations routières du budget 1998.

Outre son intervention dans les lycées et les transports, la région s'apprête également à conforter un certain nombre d'actions « transversales ». C'est ainsi que les sommes consacrées à la politique de la ville progressent de 6,4 %, les dépenses liées à l'environnement, de 5 % et les aides à la création d'emploi, de 38,8 % (soit une hausse spectaculaire de 50 millions).

Commentaires

Paca La région adopte un budget de transition

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur